Aujourd'hui :23 September, 2020

Affaire 100 jours – Mamie Boji, ex femme de Vital Kamerhe : “Que celui qui n’a pas commis un péché, lui jete la pierre en premier”

L’ex femme du directeur de cabinet du chef de l’état, Vital Kamerhe a lancé un appel à l’ancien président de la République, Joseph Kabila et à l’actuel, Felix Tshisekedi de s’imprégner de la situation que vit Vital Kamerhe à la prison de Makala où il est incarcéré.

C’est au cours d’une vidéo qui circule sur la toile que Mamie Boji, la mère des enfants de l’autorité morale de l’Union pour la Nation Congolise (UNC), s’est adressée au Raïs en premier.

« Souvenez-vous de la promesse que vous m’avez faite en 2010, c’est le moment de la réaliser, mon dernier fils vient d’entrer à l’université, je n’ai pas des moyens pour payer ses frais académiques. Vital Kamerhe est entrain de perdre sa vie à petit feu, il est dans une chambre sans fenêtre avec 20 personnes. Intervenez s’il vous plait » se plaint-elle.

L’ex compagne de Vital Kamerhe remercie à l’avance l’autorité morale du Front Commun pour le Congo, pour sa probable intervention à cette affaire.

« Merci, car je sais que dès que vous allez voir cette vidéo, vous allez intervenir ».

Mamie Boji s’est ensuite adressée au président de la république Felix Tshisekedi.

 » Au président felix, je vous demande d’user de votre bonté envers votre collaborateur, Vital Kamerhe, s’il vous plaît » ajoute-elle.

Les représentants de la loi n’ont pas fait piètre figure à l’allocution de la rivale d’Amida Shatur:

 » aux représentants de la loi, je demande la liberté conditionnelle pour Vital Kamerhe, je vous assure, il ne fera pas, il s’est présenté lui-même devant vous. Il a milité toute sa vie pour un état de droit, s’il vous, ne le privez pas de sa liberté, cela n’empêchera pas la justice de suivre son cours. Je vous le répète, il ne fere pas.

 » Vous m’avez dépouillé de tout, vous avez vidé mes comptes, vous avez pris mes maisons, mais je vis et j’ai la paix. Comme vous n’avez plus besoin de Vital, vous voulez le tuer. Prenez tout! Prenez les voitures, l’argent, prenez tout ce que vous voulez, comme vous avez l’habitude de le faire, prenez! Mais laisses le en vie, ces enfants ont besoin de lui, la population a besoin de lui. » S’adressant cette femme aux personnes qui, son elle, sont à la base ce qui arrive à vital Kamerhe et mets en garde ces cibles.

« Cette fois-ci, s’il lui arrive quelque chose, vous ne vous en tirerez pas comme vous avez l’habitude de le faire, ça vous je vous le promets »

Triste et abattue, cette femme qui a enfilé une capuche demande à la famille de la victime de rester souder dans la prière.

Plaçant ainsi son collimateur à l’endroit de la population congolaise et à la famille politique du pacificateur, son ex demande à cette formation de contribuer à croire en leur leader et leur rassure qu’il fait l’objet complot qui le dépasse lui-même.

Pour Mme Boji, « Que celui qui n’a jamais commis un péché, jete la pierre à Vital Kamerhe ». Conclut-elle en remerciant toutes les personnes qui prie pour son ex mari et qui continue à le faire confiance voire sens enfants.

    Source : www.mbote.cd

    Share
    Congo Actuel
    L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
    Installer maintenant
    %d blogueurs aiment cette page :