Aujourd'hui :19 September, 2020
Photo droit tiers

Affaire contreseing, F. Diongo au FCC : « Qu’ils aient le courage de rompre la coalition au lieu de ne faire que du chantage. Les hommes décident »

Le président du Parti Lumumbiste Progressiste (MLP) a, au cours d’un point de presse tenu le mercredi 22 juillet 2020 à Kinshasa, fustigé les réactions du premier ministre et du Front Commun pour le Congo (FCC) relatives aux dernières ordonnances présidentielles portant sur  des nouvelles mises en place  dans l’armée et la justice.

Tout en déclarant que l’acte de contreseing posé par le vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde est légal, Franck Diongo appelle le premier ministre à démissionner s’il constate que le président de la République travaille mal, et le FCC à avoir le courage de rompre la coalition.

« Je lui demande [premier ministre ndlr] comme il sait que le président de la République travaille mal, qu’il démissionne. Lunda Bululu avait démissionné quand ça ne marchait plus avec Mobutu. En plus avec des telles choses, que le FCC prenne le courage de dire que Félix Tshisekedi travaille mal et qu’il mette fin à la coalition. Qu’il le disent alors ! Au lieu qu’ils ne soient là que pour faire du chantage. Voilà une occasion qu’ils peuvent saisir. Les hommes se caractérisent par les décisions, les hommes décident, qu’ils déclarent la fin de la coalition », a déclaré Franck Diongo.

Pour le président du MLP, si le Front Commun pour le Congo avait raison de protester contre lesdites ordonnances, ses responsables auraient dû saisir le Conseil d’État pour demander leur  annulation.

S’agissant des ordonnances proprement dites, l’ancien député national Franck Diongo persiste et signe qu’elles sont déjà exécutées et les seront toutes sans problème.

Selon une source gouvernementale qui s’est confiée à 7SUR7.CD ce vendredi 24 juillet sous anonymat, le dossier de contreseing n’a pas été évoqué lors de la 41ème réunion du conseil des ministres.

À en croire notre source, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba est resté muet durant ladite réunion présidée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo par visioconférence.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :