Aujourd'hui :15 August, 2020
7sur7

Bukavu : Une structure de défense des droits de la femme exige de Thambwe Mwamba des excuses publiques

Le mouvement Rien Sans Les Femmes (RSLF), bureau de Bukavu au Sud-Kivu, exige du président du sénat Alexis Thambwe Mwamba des excuses publiques après les propos tenus jeudi 30 avril dernier à l’endroit de la sénatrice Bijoux Goya.

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce samedi 02 mai 2020, cette structure des femmes qualifie les propos tenus par le président du sénat  » d’injurieux, sexistes, dégradants et déshonorants la femme »

« Le mouvement RSLF exige du président du sénat des excuses publiques pour laver l’affront à la femme congolaise. Il doit présenter des explications à la question soulevée par la sénatrice et de se réserver de transformer le perchoir du sénat en un terrain de règlement des comptes pour des partisans », peut-on lire dans ce communiqué.

Le mouvement Rien Sans Les Femmes encourage la sénatrice Bijoux Goya de continuer de s’acquitter de son mandat avec le principe de la redevabilité de l’action publique.

Il sied de rappeler que le mouvement Rien Sans Les Femmes est un mouvement de la société civile et des différents activistes congolais défendant les droits de la femme en RDC.

Déogratias Cubaka

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :