Aujourd'hui :27 November, 2020

Butembo: marche des avocats et défenseurs judiciaires après lynchage de leur confrère

Les avocats et défenseurs judiciaires suspendent toutes leurs activités dans les juridictions et parquets civils comme militaires de Butembo, pour protester contre la mort d’un défenseur judiciaire, lynché vendredi dernier en plein exercice de sa profession dans le quartier Rwenda. Ce lundi 2 novembre, plus de cent auxiliaires de justice ont marché à partir de ce quartier jusqu’à l’hôtel de ville, où ils ont déposé un mémorandum.  

Cette marche des avocats et défenseurs judicaires, habillés tous en toges, s’est déroulée sous un soleil ardent. A travers leur accoutrement, les défenseurs judiciaires ont attiré la curiosité de la population. Celle-ci est partagée entre la curiosité et l’émoi, se souvenant de maitre Meschack Mitavo, sauvagement lapidé dans le quartier Rwenda et mort de ses blessures.

Maitre Moise Kambale Ndekeyonge, le Syndic et chef de file, explique les revendications contenues dans leur mémorandum : 

« Nous voudrions que les gens comprennent, qui est un Maitre. Un Maitre n’est pas à confondre avec celui qui rend la décision. Nous sommes là, nous recevons la population dans nos cabinets, nous les accompagnons. Alors, dès lors qu’ils commencent à s’en prendre à nous, ça c’est à décrier. Le parquet est déjà saisi.il est en train de mener l’instruction, une fois les auteurs attrapés, nous voudrions que le parquet puisse fixer le dossier au tribunal et que le tribunal puisse directement organiser une audience en flagrance et que ces gens-là soient condamnés et envoyés en prison. Nous voudrions que désormais, par l’occasion, que le conseil de sécurité puisse chaque fois nous sécuriser lorsqu’il y a un devoir du parquet ou du tribunal parce que, là maintenant, on a peur, quand on vous envoie à la descente, on commence à avoir peur. »

En guise de solidarité, le barreau du Nord-Kivu a, dans un communiqué rendu public dimanche dernier, décidé de l’arrêt de toute prestation devant les juridictions et parquets civils et militaires de Butembo, par tous les avocats pendant sept jours à dater de ce lundi.

Meschack Mitavo, défenseur judicaire, a succombé à ses blessures samedi dernier, après avoir été lapidé lors d’une descente sur terrain dans la concession conflictuelle de Mititiro à Rwenda.

 

 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :