Aujourd'hui :18 September, 2020

Coronavirus : Vclub réduit les salaires des joueurs, DCMP « s’incline devant la réalité »


La pandémie du Coronavirus a paralysé plusieurs domaines de la vie dont le sport, premier secteur à être paralysé. A la suite de cette maladie, les rencontres de football sont suspendues à travers le monde et Kinshasa n’est pas en reste. Une réalité devant laquelle s’incline le Daring club Motema, affirme, lundi 27 avril, son secrétaire général, José Mandjeku. De son côté, l’As Vita club indique revoir les clauses des contrats de certains joueurs.

« Il n’y a plus des rencontres de football, mais face aux obligations, le club s’organise pour payer les droits des joueurs dans certains domaines. Les joueurs étrangers sont logés et nourris à charge du club », a expliqué José Mandjeku.

Le football est une discipline qui mobilise des milliers d’athlètes, dirigeants et spectateurs. Face à la crise sanitaire, plusieurs équipes essaient de revoir les termes des contrats de leurs staffs pour les adapter à la circonstance.

Pour le secrétaire général de DCMP, le club s’incline devant cette réalité malgré les difficultés.

La suspension des activités sportives constitue un réel manque-à-gagner, reconnaissent les dirigeants du club, dont ceux du DCMP et de Vita club.

D’ailleurs, Patrick Banyishay, secrétaire général de l’As Vita Club, reconnait que depuis un mois, son club est en train de revoir les clauses des contrats signés avec les joueurs en ce qui concerne leurs salaires. 

« Nous avons payés le salaire du mois de février et mars à 100%, heureusement que la FIFA s’est concertée avec d’autres organismes. Elle vient de nous écrire, compte tenu de la situation actuelle le salaire devrait être rédui à 50% », a-t-il déclaré. 

La FECOFA a emboîté le pas de la CAF et la FIFA, en suspendant toutes ses compétitions et championnats de la saison 2019-2020 depuis lundi 16 mars.

La FIFA avait annoncé vendredi 24 avril sur son site, le décaissement dans les prochains jours l’ensemble de fonds opérationnels dus aux associations membres pour les années 2019 et 2020.

Il s’agit de la première étape du plan destiné à aider la communauté du football touchée par la pandémie de Covid-19.

Cette mesure se traduira par la distribution d’un total d’environ USD 150 millions aux 211 fédérations de football nationales affiliées à la FIFA, soit 710 900 USD que la FECOFA doit percevoir.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :