Aujourd'hui :27 November, 2020
7sur7

Égypte : Denise Nyakeru Tshisekedi encourage les femmes investisseurs arabes à défendre les droits des femmes 

La première dame de la République Denise Nyakeru Tshisekedi a encouragé les femmes investisseurs arabes à défendre les droits des femmes. C’était au cours d’une conférence organisée du 02 au 05 novembre 2020 au Caire, capitale de la République arabe d’Égypte, par l’Union des femmes investisseurs arabes. 

Ces assises auxquelles l’épouse du chef de l’État Congolais n’a participé que les deux premiers jours, ont été organisées sous le thème : « L’investissement arabo-africain et la coopération internationale ».

Prenant la parole en présence du premier ministre égyptien, Mostafa Madbouli, la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a notamment évoqué le rôle et l’importance de la femme dans le progrès mais également le développement des communautés. 

Elle a insisté sur certaines réalités auxquelles la femme est confrontée au quotidien. D’où, son appel à la formation de la femme afin de lui permettre de devenir autonome. 

« Je suis convaincue qu’une femme en bonne santé, bien formée et ne subissant aucune forme de violences, peut prétendre à son autonomisation et être un facteur important de développement. C’est mon intime conviction », a déclaré Denise Nyakeru Tshisekedi.

Par ailleurs, elle a salué l’organisation de ces assises qui, d’après elle, ont offert une plateforme formelle d’échanges pour les femmes du monde. Elle a, à cet effet, exhorté les participants aux discussions à une meilleure collaboration entre les pays africains et l’ensemble du monde arabe dans la défense des droits de la femme et l’amélioration de sa condition pour un développement équilibré des nations.

Prenant part à cette conférence, Bestine Kazadi, conseillère du chef de l’État en charge de la coopération et de l’intégration régionale, a indiqué que ces assises ont permis de consolider les relations entre États membres de l’Union africaine (UA) dont la présidence en 2021 sera assurée par le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi. 

Il sied de signaler que ces 4 jours de travaux ont débouché sur un partage d’expériences entre les participants, une mise sur pied d’une synergie d’actions entre États. Ils ont aussi permis aux participants de nouer des contacts stratégiques et ainsi bâtir un réseau efficace des femmes poursuivant un même idéal, celui de l’émergence du continent, car « ensemble les femmes constituent une communauté forte ».

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :