Aujourd'hui :25 September, 2020

EXETAT à Lubero : les finalistes implorent plus de « clémence lors de la correction de ces épreuves »

Certains élèves finalistes de la ville de Butembo et de la commune rurale de Kirumba, en territoire de Lubero (Nord-Kivu) déplorent le fait que, selon eux, les épreuves d’examen d’Etat ont été composées pour la plus part en dehors des matières vues en classe. 

Selon Thinks Walaya, le vice-président du Mouvement des élèves finalistes de Butembo, la composition de ces épreuves n’a pas tenu compte des lacunes qu’ils ont eu dans l’accomplissement des programmes scolaires. Les mouvements des élèves finalistes de Butembo et celui de Lubero disent craindre un échec cuisant et appellent les autorités à une clémence lors de la correction. 

Selon lui, c’est une surprise négative concernant la composition de ces épreuves.
Même son de cloche du côté des élèves finalistes de la commune rurale de Kirumba en territoire de Lubero. Ici, la plupart des finalistes avaient préparé ces épreuves en solo, car les enseignants leur exigeaient de l’argent pour ce faire. D’après Matina Kambale, leur représentant, il est rare de voir un élève sourire au sortir de la salle d’examen.

Face à cette situation, le directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu2, Adaku Dawa, a indiqué que l’évaluation ne tient pas compte d’une région mais plutôt du programme national.

Pour lui, les matières non vues dépendent d’une école à une autre. 

Adaku Dawa a enfin encouragé les finalistes et les a invités à la foi car, d’après lui, les correcteurs savent aussi que cette année est spéciale et la correction pourrait être aussi spéciale.

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :