Aujourd'hui :14 April, 2021
7sur7

« Faible mobilisation » des recettes par la DGRK (31,8 milliards FC) : L’association syndicale ASSAGIR invite Gentiny Ngobila à tenir compte de la covid-19 

Lors de sa communication à l’intention des agents et cadres de la DGRK mardi dernier, le gouverneur de la ville de Kinshasa a indiqué que cette régie financière de la capitale de la République Démocratique du Congo a réalisé 31.800.000.000 FC (31,8 milliards) des recettes au cours du premier semestre 2020.

Cependant, Gentiny Ngobila Mbaka a noté que ces recettes sont toujours inférieures aux assignations. C’est ainsi que le gouverneur Ngobila a mis en garde les agents et cadres de la DGRK qui détournent l’argent en complicité avec certains fiduciaires et banquiers de la place. 

En réaction, le coordonnateur de l’Association Syndicale de l’Action pour une Gestion Intégrée et Responsable de la DGRK, (ASSAGIR), Ludovic Mobango, remet en cause les chiffres fournis par l’autorité urbaine étant donné, affirme-t-il, que la DGRK a mobilisé 15,4 milliards FC pour le seul mois de janvier.

« Les chiffres présentés ne me satisfont pas, car si pour le seul mois de janvier 2020, la DGRK a réalisé 15.400.000.000 FC (15, 4 milliards), voudrait-on nous faire comprendre que les 5 mois suivants n’ont généré que les 17 milliards ? À l’adresse du gouverneur de la Ville sur la DGRK, il n’a pas vraiment tenu compte de la covid-19 où par exemple les mois de mars, avril, mai et juin 2020, d’une part, Gombe poumon des recettes de  la ville de Kinshasa était confinée et d’autre part, les mesures prises par le gouvernement national le 24 mars 2020 d’avoir suspendu le paiement de l’Impôt locatif et taxes diverses sur toute l’étendue du territoire national, ont eu un impact sérieux sur la mobilisation des recettes à Kinshasa« , a-t-il fait savoir ce jeudi 8 octobre 2020 à 7SUR7.CD. 

En outre, Ludovic Mobango déplore le fait que le premier citoyen de la ville n’a pas donné la parole aux agents de la DGRK, afin que ces derniers lui fassent part des difficultés qu’ils rencontrent sur terrain depuis l’avènement du coronavirus au Congo-Kinshasa.

« Malheureusement, le gouverneur a parlé mais n’a pas donné la parole aux agents d’épingler les difficultés rencontrées sur terrain depuis la covid-19. Beaucoup de contribuables, personnes physiques ou morales peinent d’abord à payer les loyers, fait générateur d’impôt, avant de verser leurs impôts par des retenues« , a-t-il renchéri. 

Le coordonnateur de l’ASSAGIR a, dans la foulée, insisté sur le fait que le gel des activités syndicales à la DGRK est un autre « goulot d’étranglement » où seul le rapport des recettes fait par le comité de direction passe sans avis conforme des représentants des agents. 

« Tout intérêt étant que vous ignorez, l’arrêté sur le nivellement pris par le gouverneur Gentiny Ngobila donne droit de 28% d’impôts et 10% de taxes mobilisés à l’enveloppe de la prime de mobilisation aux agents. Au moment où notre credo demeure l’amélioration du traitement du personnel de la DGRK, présenter des faibles réalisations répond indirectement que nous sommes en déça des attentes de l’autorité pour mériter des rémunérations décentes« , a-t-il conclu. 

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :