Aujourd'hui :28 November, 2020

Forum des AS : « Joseph Olenghankoy : ‘Felix Tshisekedi devrait d’abord commencer par Joseph Kabila’ »

Revue de presse du mardi 3 novembre 2020

Les journaux parus mardi 3 novembre à Kinshasa font large écho des déclarations faites par les premières personnalités consultées lundi par Felix Tshisekedi.

« Si nous étions consultés bien avant, nous aurions souhaité que le Chef de l’Etat rencontre d’abord son prédécesseur. Nous aurions bien voulu qu’avec son prédécesseur Joseph Kabila Kabange, qu’ils arrivassent à échanger pour la simple raison que nous sommes dans un apprentissage de la démocratie, à travers ce système politique. Qu’ils discutent à deux des problèmes de la République », a déclaré dans son franc-parler légendaire, le président du Comité national de suivi de l’accord (CNSA) de la saint Sylvestre 2016, Joseph Olenghankoy, cité par Forum des AS.

Selon le journal, l’avenir politique de la RD Congo est désormais suspendu aux conclusions des consultations de certains leaders politiques et sociaux bien ciblés, que le Président Félix Tshisekedi a entamées depuis lundi 2 novembre au Palais de la Nation.

En revanche, « l’UDPS n’est pas favorable à une rencontre entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila », informe Actualite.cd. C’est Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS qui a donné la position du parti au cours d’une matinée politique. Il dénonce le « silence coupable » de Joseph et le « manque de respect » de ses collaborateurs à l’endroit du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, poursuit le portail.

« ll y en a qui disent qu’il faut que le Président de la République rencontre son prédécesseur. Ce n’est pas mauvais (…) Ils peuvent avoir leur raison en fonction des informations dont ils disposent. Mais, moi je vais vous dire certaines choses. Son prédécesseur (Joseph Kabila), n’avait-il pas vu comment ses collaborateurs manquaient du respect au Chef de l’État ? », a déclaré Augustin Kabuya.

Selon Politico.cd, le Cardinal Monsengwo a félicité Tshisekedi pour l’initiative et a insisté sur le social des Congolais. Pour le Cardinal Mosengwo, renchérit ce journal en ligne, « le président de la République a besoin des personnes qui peuvent l’aider à naviguer de deux côtés ».

« RDC-Union sacrée : Consultée par Tshisekedi, la CENI insiste sur la tenue des élections en 2023 dont elle a déjà un projet de chronogramme », titre 7sur7.cd, citant le président du bureau sortant de la CENI, Corneille Nangaa.

« Nous lui avons présenté premièrement la nécessité de la stabilité du pays et la paix. Au-delà de cela, en tant que commission électorale nationale indépendante, nous avons présenté à son autorité, la nécessité de la tenue des prochaines élections générales en 2023 et que nous avons désormais un projet de chronogramme qui nous amène à ces élections », a déclaré Corneille Nangaa.

A en croire Depechecd.net, Moïse Katumbi est attendu à Kinshasa ce vendredi, pour participer aux consultations preisidentielles. Et son parti, « Ensemble pour la République » appelle à une mobilisation générale.

Quoiqu’il en soit, constate Actualité.cd, le FCC s’active et lance les travaux préparatoires de sa retraite politique. Les travaux préparatoires de sa deuxième retraite politique ont débuté hier lundi sous la conduite de Néhémie Mwilanya. Les membres de la famille politique de Joseph Kabila affirment que ces travaux ont pour but de ficeler les « dossiers brulants de l’heure ». Au cours de cette retraite décidée par l’ancien président de la République, il sera effectué l’évaluation de la situation politique actuelle et les perspectives d’avenir seront analysées.

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :