Aujourd'hui :20 October, 2020

Forum des AS : « La rentrée scolaire 2020-2021 sur fond d’incertitudes ! »

Revue de presse du lundi 12 octobre 2020

La rentrée scolaire en RDC fait la Une des journaux parus lundi 12 octobre à Kinshasa

Les syndicats SYECO et SYNECAT exigent le payement des NP et des NU, les écoles attendent les matériels nécessaires à la lutte contre le Covid-19, note Forum des AS.

« La rentrée scolaire 2020-2021 en RD Congo a bel et bien lieu ce lundi 12 octobre sur l’ensemble du pays. De l’avis de nombreux observateurs, des incertitudes planent sur cette reprise des cours dans le secteur de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST). La première hypothèque est la cacophonie ambiante dans les différentes organisations de défense des intérêts des enseignants » fait remarquer le journal.

« RDC: l’intersyndicale de l’EPST confirme la rentrée scolaire ce lundi, mais demande aux enseignants de rester ‘vigilants’ en attendant la satisfaction de leurs revendications », annonce Actualite.cd

« Pour l’intérêt supérieur de l’enfant Congolais, l’Intersyndicale des Syndicats des Enseignants de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique souhaite aux Enseignants une bonne rentrée scolaire 2020 – 2021 prévue ce lundi 12 octobre 2020 et leur demande de rester vigilants et de suivre attentivement le déroulement des travaux de ladite Commission dont les conclusions sont attendues de tous », renseigne le communiqué de presse de l’intersyndicale de l’EPST de ce dimanche 11 octobre, cité par le media en ligne.

Pour sa part, Le Phare s’intéresse à la gestion des écoles de l’État, insistant sur les obligations des confessions religieuses, contenues dans une convention conclue avec ces dernières. « Nous publions quelques extraits essentiels de cette convention de gestion dans la présente édition en vue de permettre à tout le monde d’en saisir les tenants et aboutissants, et d’aider tous ceux qui sont engagés dans la course à l’enrichissement sans cause, sous divers prétextes (contribution déguisée des parents, frais covid etc) de réaliser qu’ils font fausse route et que leur comportement malfaisant peut pousser l’État propriétaire des écoles à prendre des mesures radicales… », écrit le tabloïd.

Actualite.cd rapporte par ailleurs ce drame survenu au Kasaï-Central : « à la veille de la rentrée scolaire, un élève se pend après une dispute avec son père. L’élève Mwanza Kamumba avait sorti tous ses cahiers ce matin pour tracer les marges et mettre ses identités. Lorsque son père a vu qu’il avait écrit classe: 1er C.O, il lui a dit que les choses ont changé et que la nouvelle appellation de la classe après la sixième année primaire est la septième. L’élève a rejeté l’explication du père se voyant comme rétrogradé de classe. Il a jeté les cahiers par terre et est entré dans la maison. Une dizaine de minutes après, un membre de la famille est aussi entré et l’a trouvé accroché à des morceaux d’habits sans souffle », rapporte un journaliste local d’une radio communautaire, cité par le site Internet. 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :