Aujourd'hui :26 May, 2020
7sur7

Franck Diongo : « Je ne vois pas le président de la République accepter de lâcher Jean-Marc Kabund »

Pour Franck Diongo, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ne lâchera pas le président a.i de son parti l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), qui est visé par une pétition de destitution.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce jeudi 21 mai 2020, Franck Diongo estime que le problème à la base de cette pétition n’est pas si important pour conduire à la destitution Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

« Je ne vois pas le président de la République accepter de lâcher le président de son parti et être humilié par la coalition… encore que le problème qui est à la base n’est pas important. C’était la divergence sur le Congrès, qu’il ait mal parlé ou pas est-ce que vraiment c’est un problème dans une coalition qui peut faire partir un premier vice-président de l’assemblée sans qu’il y ait des représailles? Je crois que la solution est politique et Kabund va rester », a déclaré Franck Diongo.

Cependant, le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste, (MLP), condamne Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale, d’avoir notifié Jean-Marc Kabund quant à ce. Un acte qui, selon F. Diongo, fragilise la solidarité du bureau.

« Lorsque madame Mabunda notifie Kabund c’est une erreur grave. Le fait de la notifier, ça fragilise la solidarité du bureau. Elle devrait régler cette question politiquement avant de s’impliquer personnellement parce qu’un député peut avoir l’initiative mais lorsque les membres du bureau s’impliquent déjà, c’est ça la gravité. Ça demande une maturité politique pour gérer les grandes questions politiques », conclut Franck Diongo.

Pour rappel, Jean-Marc Kabund ciblé par cette pétition qui vise sa déchéance initiée par le député du MLC Jean-Jacques Mamba, a fait savoir à Jeanine Mabunda que cette démarche pose un problème sur le plan de l’éthique.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale a notamment fait allusion au député Simon Ntumba Mpiana de l’UNC qui a porté plainte auprès du procureur général près la Cour de Cassation contre Jean-Jacques Mamba pour faux et usage de faux.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant