Aujourd'hui :19 September, 2020
7sur7

Franck Diongo : « Le président de la CENI n’est pas encore désigné ni entériné »

Franck Diongo, président du parti politique Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD le vendredi 03 juillet 2020, qualifié d’irrégulier l’entérinement par l’assemblée nationale de Ronsard Malonda comme président de la CENI. 

« La fraude corrompt tout. Le  président de la CENI n’est pas encore désigné ni entériné. L’entérinement irrégulier par l’assemblée nationale, il n’y a eu ni vote ni débat. Ce n’est pas [une désignation]  un entérinement. Donc, à ce jour et moi et mon parti et le peuple congolais et tous ceux qui aiment l’État de droit ne reconnaîtront jamais Malonda comme président de la CENI » , a déclaré Franck Diongo.

Et de poursuivre : « Les confessions religieuses n’ont pas encore désigné les candidats de la CENI. On prétend que Malonda serait désigné par l’église Kimbanguiste. Celle-ci  ne reconnait pas avoir désigné un candidat. Ça c’est le candidat politique du FCC ». 

F. Diongo qualifie Malonda d’un candidat contre la démocratie et  son entérinement de frauduleux. 

« Il [Ronsard Malonda] est  entériné frauduleusement. C’est un candidat contre la démocratie,  transparence et contre l’honnêteté. Un candidat sera désigné régulièrement et prochainement », a-t-il renchéri.

Remontant à la désignation de Malonda, Franck Diongo reconnait au ministère de l’intérieur la prérogative de convoquer la réunion en vue de la désignation des membres de la CENI. 

« Madame Mabunda n’a pas qualité de convoquer toutes ces réunions pour désigner. C’est le ministre de l’intérieur qui devrait organiser tout ça.
Cette désignation  n’aboutira pas c’est irrégulier », a martelé le président du MLP. 

En outre, Franck Diongo prévoit de mobiliser le peuple congolais pour faire échec à cette initiative. 

« Le peuple congolais va rendre un arrêt populaire qui va permettre au président de la République de prendre ses responsabilités », a-t-il ajouté.

Après son entérinement  par l’Assemblée nationale, le choix de Ronsard à la tête de la CENI est contesté par la majorité de la classe politique et sociale de la République Démocratique du Congo. 

Pour rappel, l’église Kimbanguiste avait, à travers un communiqué, démenti avoir délégué un représentant lors des assisses qui ont porté Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Roberto Tshahe

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :