Aujourd'hui :19 September, 2020
7SUR7.CD

Goma : La Police s’engage à encadrer la marche de LAMUKA à « condition qu’elle ne réunisse pas plus de 20 personnes » 

Le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) au Nord-Kivu, le général Aba Van Ang, appelle les militants de la coalition LAMUKA et mouvements citoyens qui projettent marcher ce lundi 13 juillet 2020 contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, à manifester dans le strict respect des règles d’hygiènes et mesures barrières édictées dans la lutte contre le coronavirus.

Appel lancé dans une déclaration faite à la pesse ce dimanche 12 juillet 2020 à Goma. Le général Aba Van Ang invite les manifestants à ne pas dépasser des groupes de 20 personnes et ordonne à ses troupes d’encadrer les manifestants qui respectent les mesures barrières jusqu’à leur point de chute.

« Depuis un certain temps, nous assistons à des mouvements de protestation à travers tout le pays. Et la Police n’a rien à voir dans tout cela, on veut que chacun s’exprime car nous sommes dans un État de droit, mais conformément aux lois de la République édictées depuis quelques temps par le président de la République suite au coronavirus. Alors si les gens veulent s’exprimer à travers une manifestation dans le respect des prescrits de l’ordonnance du chef de l’État, nous sommes d’accord avec eux », a martelé le général Aba Van Ang, commandant de la Police au Nord-Kivu.

Et d’ajouter : « Si LAMUKA veut marcher demain sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu, ça doit se faire dans le respect de l’ordonnance du chef de l’État. S’ils peuvent avoir une délégation de 15 ou 20 personnes qui peuvent marcher et aller déposer leur mémo, c’est bien et nous appelons la population à vaquer librement à ses occupations. La Police va faire son travail de manière professionnelle comme toujours ».

Il sied de rappeler que l’opposition LAMUKA mobilise dans tous les coins du pays pour une manifestation ce lundi 13 juillet 2020 dans le but de contester la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI entérinée par l’Assemblée Nationale. Ce dernier est reproché d’avoir participé au « hold-up » électoral de 2018 aux côtés de l’actuel président de la CENI Corneille Nangaa.

Glody Murhabazi, à Goma

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :