Aujourd'hui :24 January, 2020
7sur7

Goma : Prince Mundenga plaide pour la suppression d’une taxe dite « de tourisme » aux agences de voyages routiers

Le candidat député dans la circonscription électorale de Goma en province du Nord-Kivu aux législatives nationales de décembre 2018, Prince Mundenga, qui a été validé par la cour constitutionnelle avant d’être invalidé par la même cour en rectification des erreurs matérielles, fustige une taxe dite « taxe de tourisme », qui est exigée aux passagers empruntant la voie terrestre aux agences Goma-Rutshuru, Goma-Butembo-Beni.

Cet homme politique à mobilité réduite, a effectué une descente dans différentes agences de Goma ce dimanche 10 novembre. Il a dénoncé « l’illégalité » de cette taxe et a invité les passagers à boycotter le paiement de ladite taxe.

« Nous avons des informations que ces tenanciers des agences de voyages tracassent beaucoup les voyageurs. Nous devons arrêter ces tracasseries. Ce n’est pas normal qu’on fasse payer une taxe dite de tourisme à un citoyen de Goma qui veut aller à Beni, Butembo ou Lubero pour un deuil par exemple. Est-ce que cet habitant-là part faire du tourisme ?, alors nous refusons cette taxe, et nous allons demander aux autorités compétentes d’agir », a martelé Prince Mundenga.

Pour leur part, les passagers rencontrés sur le lieu ont estimé que cette taxe, n’est rien d’autre que du « vol ». Ils ont révélé qu’elle est de 500 Francs Congolais mais une fois en route, des agents sur une barrière se trouvant à Kanyaruchinya en territoire de Nyiragongo exigent 2.000 Francs Congolais.

« Je suis venu de Butembo, je suis à Goma pour un deuil, mais on me demande de payer pour le tourisme, c’est du vol, je ne comprends pas ! Je demande au gouverneur de s’impliquer pour la suppression de cette taxe », a dit à 7SUR7.CD Kavira Shaivuha, une des passagères.

Glody Murhabazi, à Goma

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant