Aujourd'hui :10 August, 2020
Photo droit tiers

Haut-Katanga : Accusé d’avoir détourné la somme de 7 millions $, le gouverneur Kyabula dément 

Le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, dément un « prétendu » détournement d’une somme de 7 millions de dollars américains USD mis à sa charge.

Dans un communiqué daté du 04 juillet et consulté ce dimanche 05 juillet par 7SUR7.CD, Jacques Kyabula Katwe rejette ces accusations et affirme qu’elles sont les fruits d’une imagination de la part des personnes mal intentionnées.

« Depuis quelques temps, il circule une information sur les réseaux sociaux selon lesquelles, le gouvernement provincial aurait détourné 7 millions de dollars américains. Cette information est fausse et est le fruit de l’imagination fertile des personnes mal intentionnées », peut-on lire dans ce communiqué.

Il poursuit : « Il est hors de propos de prétendre à un quelconque détournement pour salir l’image des autorités provinciales. Le dossier étant encore en cours d’instruction, nous ne saurions vous en dire plus ».

En outre, le gouvernement provincial promet d’engager des poursuites judiciaires contre quiconque diffuserait, par n’importe quel moyen des « informations fallacieuses » pour ternir l’image de la province et de ses dirigeants.

Pour rappel, le député provincial Thomas Lupita avait, au cours de la séance plénière du lundi 29 juin dernier à l’assemblée provinciale, initié une motion d’information sur le dossier d’achat de farine de maïs par le gouvernement. Un dossier couvert d’une « opacité floue », d’après lui.

Le gouverneur de province aurait selon lui, décaissé une somme de 7.000.000 $, mais le ministre provincial de l’économie de l’époque n’aurait livré que 20% de la farine de maïs commandée, rapportent nos sources.

De son côté, le gouvernement provincial affirme avoir engagé plus de 2 millions USD pour commander 4.930 tonnes de farines de maïs.

L’exécutif provincial reconnait par ailleurs, que la commande n’avait pas été honorée totalement et avoir à maintes reprises mis la pression sur le fournisseur pour qu’il respecte ses engagements, mais sans succès.

Le gouvernement provincial avait ainsi transmis le dossier au parquet pour examen en vue d’être rétabli dans ses droits.

Marcelo Mfumu depuis Kolwezi

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :