Aujourd'hui :23 October, 2019

Ituri : paralysie d’activités économiques à Mongwalu

Les activités économiques ont été paralysées mardi 1er octobre dans la commune rurale de Mongwalu à 80 kilomètres au nord de Bunia (Ituri), conformément au mot d’ordre lancé par la communauté Yira, qui a décrété trois jours de ville morte dans cette entité minière. Le président de cette association culturelle indique que cette mesure vise à dénoncer la stigmatisation de la communauté Yira. Celle-ci est accusée de propager la maladie à virus Ebola dans la région.

Toutes les maisons de commerce étaient fermées mardi à Mongwalu-centre, où 75% d’opérateurs économiques sont membres de la communauté Yira. Ces derniers accusent la société civile de diffuser des nouvelles à travers des radios locales accusant les Nande de propager la maladie à virus Ebola. Selon leur président provincial, Reagan Kambale, ce message est de nature à entrainer la haine et troubler la paix sociale.

« Ça ce sont des propos extrêmement graves qu’on ne peut pas supporter en tant que communauté, surtout que la maladie à virus Ebola nous a pris des êtres chers. Voilà pourquoi la communauté Yira a décrété trois jours de ville morte pour manifester son mécontentement », a affirmé Reagan Kambale.

La société civile de Mongwalu affirme au contraire n’avoir pas cité une communauté quelconque dans son message de sensibilisation de la population pour la prévention contre Ebola.

Selon le bourgmestre de cette commune, le comité de sécurité a initié les enquêtes à ce sujet. En attendant l’issue des investigations, il a demandé à ces opérateurs de rouvrir leurs magasins. Des sources concordantes indiquent que les activités économiques ont repris normalement depuis ce mercredi matin à Mongwalu.   

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *