Aujourd'hui :23 October, 2019
7sur7

JED à propos de l’agression de Dominique Dinanga:  » Les organisateurs de cette manifestation  doivent être tenus pour civilement responsables »

L’agression dont a fait l’objet le journaliste de la radio Top Congo, Dominique Dinanga continue à susciter des réactions dans la profession et dans les milieux des organisations de la société civile.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 7 octobre, l’asbl Journaliste en danger ( JED) dénonce vigoureusement ces actes de violences posés par les militants du parti l’UDPS du premier ministre honoraire Bruno Tshibala.

Cette association de défense des droits des journalistes estime que la condamnation verbale de cette agression par l’ancien chef de l’exécutif national congolais n’est pas suffisante  

JED  demande à ce qu’une enquête soit menée là-dessus afin de dégager les responsabilités et pense que les organisateurs de la manifestation en marge de laquelle Dominique Dinanga a été agressé doivent être tenus pour civilement responsables des dommages subis par la victime.

Rappellons que Dominique Dimango a été convié à couvrir une activité de remise de prix à Bruno Tshibala. 

Arrivé sur place, il ui été, à sa grande surprise, interdit d’accéder dans  la salle d’activité. Aussi qu’ils ont appris qu’il était de Top, a-t-on appris, les militants de ce parti politique se sont mis à le tabassé sérieusement.

Dominique Dinanga est actuellement admis aux urgences dans un centre de santé où il a été visité par Bruno Tshibala.

Orly-Darel Ngiambukulu

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *