Aujourd'hui :18 October, 2019
7sur7

Kabund aux militants UDPS : « Même si on divorce avec le FCC, on sera obligé de chercher d’autres partenaires »

S’adressant aux militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), qui manifestaient ce vendredi 11 octobre 2019 à Limete, Jean-Marc Kabund a déclaré que le chef de l’État ne peut pas exprimer sur la disparition de l’avion cargo tant que les enquêtes ne sont pas encore terminées.

En outre, le président intérimaire de l’UDPS signifie aux militants de son parti qu’un policitien ne peut pas agir sur base des émotions.

« Un politicien n’agit pas par émotion, mais un politicien agit par raison. Vous aurez dû venir tous ici le matin pour attendre qu’on vous parle de ce qui s’est passé. Nous attendons les enquêtes, l’avion n’a pas encore été retrouvé et le chef de l’État va dire quoi ? », a dit Jean-Marc Kabund.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale déclare que même en cas de divorce avec le FCC tel que l’exigent certains militants, ils seront dans l’obligation de chercher d’autres partenaires au Parlement.

« Il faut faire attention, les gens de LAMUKA veulent vous intoxiquer. Écoutez-moi bien, même si nous divorçons avec le FCC aujourd’hui, nous serons obligés de chercher d’autres partenaires à l’Assemblée nationale. L’autre camp que nous pouvons solliciter c’est LAMUKA, et je vous demande entre LAMUKA et le FCC avec qui on peut s’allier?, a-t-il demandé aux militants.

Jean-Marc Kabund a appelé les militants du parti présidentiel au calme en attendant les résultats des enquêtes qui permettront de connaître les vraies raisons de la disparition de l’avion cargo affrété par la présidence.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *