Aujourd'hui :25 November, 2020
Photo 7SUR7.CD

Kananga : La SNCC appelée à baisser la facturation de la quittance pour pallier à la hausse de prix du maïs

Au cours d’un entretien avec la presse ce lundi 19 octobre 2020 à Kananga au Kasaï-Central, Micho Kaputa wa Kaputa, un des opérateurs économiques de cette ville a plaidé auprès de la Société Nationale de Chemin de fer du Congo (SNCC) de revoir à la baisse la facturation de la quittance de wagon qui est fixé à 1.300 USD plus 20 USD de frais administratifs, selon les opérateurs économiques de cette partie de la République Démocratique du Congo. 

D’après la même source, ceci va permettre de revoir aussi à la baisse le prix du maïs dont la mesurette qui se vendait à 1.800 Francs Congolais (0.9 USD) se vend aujourd’hui à 3.000 CDF soit 1.5 USD.

« Nous demandons à la SNCC de revoir à la baisse le prix de quittance de wagon. Nous ne sommes pas pendant une période où les gens peuvent acheter le maïs à 3.000 FC (1,5 USD, ndlr) , le temps de la crise est déjà passé. Nous sommes en abondance de maïs, mais quand nous étudions, nous voyons que c’est la SNCC qui occasionne la hausse, c’est pourquoi nous demandons à la SNCC de retirer même 100 ou 150 USD sur le prix à payer par wagon, comme ça les commerçants vont aussi baisser le prix de maïs », a-t-il déclaré.

Cet opérateur économique invite en outre les élus provinciaux à mener le même plaidoyer vu que leurs électeurs meurent de faim.

« Nous demandons à nos élus provinciaux (de s’impliquer car, ndlr) leurs électeurs sont en train de mourir de faim, qu’ils demandent à la SNCC de baisser le prix de quittance », a-t-il ajouté.

Alain Saveur Makoba, à Kananga

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :