Aujourd'hui :26 May, 2020

Kasaï-Oriental : série d’amendes pour non-respect des mesures contre le Coronavirus

Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Jean Maweja, a  publié mercredi dernier arrêté portant exécution de dispositions pratiques pour éviter la propagation de l’épidémie de Coronavirus dans la province. Le document fixe des amendes allant de 20 000 à  10 millions de francs (11.5 dollars américains à 5 780), selon les catégories des récalcitrants.

Tout en répercutant les dispositions communiquées par le Chef de l’Etat, l’arrêté provincial a pour but de les renforcer et contraindre la population à leur strict respect pour éviter la propagation de l’épidémie de Coronavirus.

L’arrêté fixe à cet effet le paiement d’amendes de 150 000 à  1 million de francs congolais aux terrasses, restaurants, bars, night-clubs ainsi que les églises. Les salles des fêtes ou des réunions devraient payer de 500 à 5 millions de francs congolais.

Les entreprises industrielles et autres services commerciaux, qui n’observent pas le service minimum exigé, devront payer 500 000 à  10 millions de francs congolais.

L’arrêté détermine par ailleurs le nombre de clients à  transporter à bord d’engins roulants. Les taxi-moto doit transporter un client ; au cas contraire, le propriétaire paie une amende allant de  15 000 à  75 000 francs congolais.

Le taxi se limite à trois passagers, sous peine de payer 60 000 à  200 000 francs congolais. Les taxis-bus : huit passagers, sinon, ils paient 80 000 à 250 000 francs congolais. Tout bus ou camion transportant plus vingt personnes, devra payer 100 000 à  500 000 francs.

Le gouverneur Maweja charge les ministres provinciaux, les responsables de certains services, les administrateurs des territoires et les chefs des secteurs pour la mise en exécution de cet arrêté dans leurs entités respectives.

 

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant