Aujourd'hui :28 November, 2020

Kinshasa : 8 ans après la pose de la première pierre, la cité de la paix tarde à donner son image


Huit ans après la pose de la première pierre et l’érection de quelques maisons types, la cité de la paix Cardinal Frédéric Etsou située dans le quartier Kikimi, commune de Kimbaseke à Kinshasa tarde à donner son image d’un projet grand et ambitieux tel que voulu au départ.

En effet, cette cité fait partis de 300 sites répertorier par le gouvernement congolais pour l’érection des maisons dans le cadre du grand projet « Réseau cité des jeunes pour l’Avenir » au bénéfice des jeunes cadres et fonctionnaires de l’Etat.

Placé sous la coordination de l’ONG Action pour la solidarité et le développement (ASODEV) la cité est confrontée aujourd’hui aux multiples contraintes qui ralentissent ses travaux.

Lors d’un point de presse conjointe tenu dimanche 18 octobre sur le site, les responsables de l’ONG, ainsi que l’un des partenaires à savoir CRONGD et du syndic ont mis à nu toutes ces contraintes. 

Selon l’ingénieur coordonnateur technique du projet, Alpha Mimidra Egbango, il s’agit en premier de la léthargie et de manque de volonté constaté dans le chef du principal partenaire et initiateur du projet à savoir le gouvernement congolais qui n’arrive pas à concrétiser ses obligations :

« Le gouvernement de son côté n’a pas apporté l’aide et la sécurité qu’il a promis. La viabilisation du site, les voies d’accès. Et puis les gens qui ont volé une partie du site, qui ont spolié le site ».  

En effet, près de 50% du site est spolié et toute la garantie qu’attendent les partenaires du gouvernement congolais en matière de financement tarde à venir. Ce qui fait que jusqu’à ce jour, affirme l’un des souscripteurs Dr Banzuzi, sur les 500 maisons prévues dans le projet pilote, moins de 200 sont en construction :

« Du côté des souscripteurs, dès le départ nous avons cru en ce projet, c’est pourquoi nous nous accrochons à cela. Et nous appelons encore les autres frères souscripteurs de revenir au bon sentiment pour nous mettions notre part ».

Le projet cité de la paix Cardinal Frédéric Etsou devrait contenir 3 000 villas ainsi que 47 infrastructures sociales de bases dont des centres hospitaliers, des écoles, des supermarchés, des terrains sportifs et des espaces de loisirs. 

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :