Aujourd'hui :13 December, 2019

Kinshasa : la corruption et l’impunité détruisent la société congolaise, selon le CLC

Le Comité laïc de coordination (CLC) a affirmé ce lundi 21 octobre à Kinshasa que la corruption et l’impunité détruisent la société congolaise.  Il est donc impérieux de les combattre sous toute les formes, a dit Hervé Diakese, l’un des cadres de cette structure qui a lu le mémorandum à la fin de la marche.

Dans ce mémorandum, le CLC exige les sanctions contre des auteurs des détournements, la dissolution du comité de suivi des prix des produits pétroliers, qui est devenu un mécanisme néfaste des détournements de l’argent de l’Etat, ainsi que la démission de neufs juges de la Cour constitutionnel, qui, selon le CLC ont banalisé les résultats de l’élection de 2018.

De nombreuses personnes ont marché ce lundi avant midi dans plusieurs communes de Kinshasa, sur demande du Comité laïc de coordination. Ces manifestants revendiquent notamment la lutte contre la corruption, l’impunité et l’impuissance de la justice en RDC.   

Depuis ce lundi matin, on a aperçu dans plusieurs quartiers de la capitale, des manifestants portant des calicots sur lesquels il était écrit : non à l’impunité, où sont nos 15 millions USD, ou encore que la justice soit faite.

Sous l’encadrement des membres du Comité laïc de coordination, ces manifestants ont pacifiquement poursuivi leur marche, jusqu’aux différents points de chute, notamment à la place des artistes, le rond-point des huileries, la Place Echangeur, le rondpoint Ngaba, …

Cette marche s’est déroulée sans incidents, sous l’encadrement des éléments de la police nationale congolaise.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant