Aujourd'hui :20 September, 2020
7sur7

Kinshasa : « Même après la levée de l’état d’urgence, la relance des activités sera difficile après 4 mois d’arrêt », estiment certains tenanciers de bars

4 mois et 3 jours c’est le temps qu’a déjà duré l’état d’urgence sanitaire suite à la covid-19 paralysant au passage le tissu économique de la République Démocratique du Congo  déjà fragile. 

De l’hôtellerie aux structures de joie telles que les bars et les boîtes de nuit, toutes ont subi la crise de plein de fouet. 

À quelques heures de la probable levée de l’état d’urgence sanitaire, 7SUR7.CD a recueilli les avis de certains kinois  qui exercent le commerce. 

Pour Lucie Nsanga, tenancière d’un bar à Lemba, la levée de l’état d’urgence va lui permettre de se remettre petit à petit.  

« On nous a contraint au chômage forcé, 4 mois que je n’ai pas payé le loyer. C’est devenu trop lourd. Après la levée, ça sera difficile pour se remettre, mais petit à petit on va se remettre. On ne sait même pas quand les bars rouvriront », a-t-elle déclaré. 

Un point de vue partagé par un autre responsable du même secteur qui dit avoir perdu 9.000 dollars américains. 

« Je vais accueillir la levée de l’etat d’urgence  froidement. Je suis fatigué, j’ai fait une perte  de 9.000 $ sur l’ensemble de mes bars. La dépréciation du francs congolais m’enfonce davantage. Les loyers, les travailleurs sont payés en dollars alors que je vend en francs congolais. C’est un coup dur pour moi. Je vais réduire sensiblement le nombre du personnel », a décrit Cyrille Mbobe,  responsable des bars  « Deux Saisons » dans la commune de Lemba.

Tout en étant pessimiste sur la reprise rapide des activités, Alain Kwanzela, gérant d’un flat hôtel  salue néanmoins l’annonce de la levée de l’état d’urgence et espère reprendre le travail après plusieurs mois d’inactivité.

Dans son programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des impacts de la Covid-19, Félix Tshisekedi a prévu en ce qui concerne les mesures et/ou les actions d’urgence un montant estimé à 1.787.790.000 USD, dont 41% de cette somme sont destinés à l’atténuation des effets sur le cadre macroéconomique et le soutien à la relance des secteurs productifs.

Le président de la République va probablement lever l’état d’urgence sanitaire ce mardi 21 juillet et consacré la reprise progressive des activités.

Tridon Ilunga

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :