Aujourd'hui :26 May, 2020
7sur7

Kinshasa/ Phénomène  »route usage unique »: des trous béants en formation sur l’avenue ex Bokassa un mois après sa réhabilitation 

C’est un véritable scandale ! L’avenue Luambo Makiadi (ex Bokassa) située dans la Commune de Kinshasa, dans la capitale rd congolaise , réouverte le 19 octobre 2019 après son inauguration par le président de la République, Félix Tshisekedi, connaît déjà de sérieux problèmes. 

En effet, de grands nids-de-poule sont en formation sur cette avenue, précisément sur le tronçon compris entre les avenues Kabambare et Kindu.

Selon quelques usagers de cette route interrogés par 7SUR7.CD ce vendredi, la dégradation de ce tronçon est due au fait qu’il a été asphalté avec du goudron uniquement, contrairement à d’autres parties bétonnées.

« Ce tronçon n’a pas duré parce qu’il a été réhabilité avec le goudron seulement. Les autres parties ont été bétonnées. Arrivés au croisement Bokassa-Kindu, ils [agents de l’Office des Voiries et Drainages Ndlr] ont dit qu’ils n’avaient plus des moyens pour bétonner », a indiqué un motocycliste. 

A en croire un autre habitué de cette route, « toute l’avenue devait être bétonnée pour éviter une dégradation rapide ». D’où, il demande aux autorités du tutelle de revenir bétonner ce tronçon pour permettre une bonne circulation des véhicules.

Entre temps, une quantité importante de sable et pierres a été déposée au croisement Kabambare et Luambo Makiadi. D’après certaines personnes, ils pourraient servir à boucher ces trous. 

Plusieurs observateurs sont d’avis que les responsabilités doivent être établies. En commençant par l’OVD (office de voirie et drainage).
Le bureau technique de contrôle (BTC), qui  vérifie le respect du cahier des charges d’un ouvrage, doit aussi être interpellé.
Car on ne peut pas continuer impunément à gaspiller les maigres ressources publiques. 
Le coût d’un kilomètre de route Asphaltée est de plus ou moins 1 millions $.

À part, l’avenue Luambo  Makiadi, on signale aussi d’autres malfaçons sur l’avenue Saïo.
Les congolais ont surnommé les routes congolaises de  »route à usage unique » pour leur détérioration rapide.

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share

One Comment

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :