Aujourd'hui : 3 December, 2020
7SUR7.CD

Kinshasa : Serge Kasanda sollicite l’implication du président Tshisekedi pour mettre fin « au calvaire imposé aux propriétaires de la Cité du Fleuve par R. Choudury » 

Le Comité Syndical des Propriétaires de la Cité du Fleuve a officiellement saisi le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 18 novembre 2020, au sujet de la mégestion du promoteur immobilier Robert Choudury.

L’annonce a été faite ce samedi 21 novembre par le président dudit comité, Serge Kasanda Lusamba, lors d’une conférence de presse organisée dans la commune de la Gombe à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

À en croire ce dernier, il est notamment reproché à Robert Choudury, des actes d’escroquerie et de détournement. Serge Kasanda l’accuse également d’avoir créé un réseau des protecteurs à la Cour de Cassation, au Parquet Général de Matete, à la Police et à l’Agence Nationale de Renseignements (ANR), pour arriver à ses fins.

« Son escroquerie consiste dans le fait que Monsieur Robert Choudury, gérant de la société Hawkood Properties Congo SARL et de MULTIPLAY, s’est permis de vendre un appartement à plusieurs personnes en même temps. Les cas de ces genres de ventes sont légion. Le détournement se fonde sur le fait que l’argent des contributions des propriétaires et locataires de la Cité du Fleuve, destiné pour l’intérêt communautaire (paiement des factures d’eau et d’électricité, entretien de la Cité, gardiennage) est détourné systématiquement par Sieur Choudury pour ses biens personnels« , a indiqué Serge Kasanda Lusamba.

Dans la foulée, le président du Comité mentionné ci-haut souligne que l’eau servie aux résidants de la Cité du Fleuve est impropre à la consommation, en appui, dit-il, le rapport de l’Office Congolais de Contrôle et de la Société Nationale d’Électricité (SNEL).

« De ce qui précède, nous sollicitons l’implication de votre excellence [président Tshisekedi ndlr), pour nous aider à mettre fin à cet esclavagisme moderne et au calvaire dont fait l’objet les propriétaires de la Cité du Fleuve, ce dont nous vous remercions d’avance« , a fait savoir Serge Kasanda.

Cet homme d’affaires Congolais a profité de cette occasion pour faire une mise au point autour du nom de « Serge Kasanda Lusamba SERKAS » avec d’autres Serge Kasanda.

A ce sujet, le président du Comité Syndical des Propriétaires de la Cité du Fleuve relève que beaucoup de gens confondent sa personne avec des tierces personnes portant par hasard quelques éléments de son nom.

« Le dernier cas grave en date, qui enflamme les médias et les réseaux sociaux, est cette confusion faite avec Serge Kasanda Ntumba, gérant de Mygoldrev« , a-t-il précisé.

C’est ainsi que Serge Kasanda Lusamba dit SERKAS, a martelé sur le fait qu’il n’est pas impliqué, encore moins concerné de près ou de loin par les activités exercées à Kinshasa par Monsieur Serge Kasanda Ntumba à travers sa structure « Mygoldrev », dont les bureaux seraient situés à la 16ème Rue dans la commune de Limete.

Pour rappel, Serge Kasanda Lusamba, affectueusement appelé SERKAS, avait déjà, dans son communiqué du 17 juillet de cette année, informé le public qu’il n’avait rien à voir, ni de près ou de loin, avec les activités exercées par Monsieur Serge Kasanda Ntumba par sa structure dénommée « Mygoldrev ».

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :