Aujourd'hui :23 October, 2019
7sur7

Kinshasa: sit-in des médecins non-alignés à la prime de risque devant le secrétariat général à la santé publique 

Les médecins non-alignés à la prime de risque du secteur public ont organisé vendredi un sit-in  devant le siège du secrétariat général à la santé, situé dans la Commune de la Gombe, à Kinshasa. 

Sur place, ces hommes en blouse blanche, constitués en un Collectif, ont déposé un mémorandum auprès du secrétaire général à la santé dans lequel ils réclament:

– Le démarrage des activités de l’alignement à la prime de risque du 4ème trimestre (T4); 

– La mise en place d’un chronogramme d’alignement des médecins non-alignés sur base du fichier final des médecins non primés constitué lors des assises de l’hôtel Béatrice et ;

– L’affichage programmé pour l’alignement à la prime de risque.

Ils déplorent également le pourcentage faible (moins de 10%) des médecins qui ont été alignés au 3ème trimestre et insistent sur l’effectivité et la régularité de cette opération jusqu’à son épuisement. 

« Le fichier des travaux de l’hôtel Béatrice répertorie 8000 médecins et 763 médecins viennent d’être élagués pour le troisième trimestre soit moins de 10%, ce qui n’a pas satisfait le collectif. Nous nous sommes dits c’est un bon pas, l’initiative est louable, mais seulement il faut que cela continue. Jusqu’à ce jour, on ne dit rien de ce qui concerne le 4ème trimestre, c’est ce qui a révolté tout le monde. Si nos esprits sont chauffés à cet instant, c’est parce que les gens ne savent pas quel est l’avenir du 4ème trimestre », a indiqué le Dr Miguel Milambu, coordonnateur du Collectif national des médecins non-alignés des institutions sanitaires publiques. 

Par ailleurs, les médecins non-alignés à la prime de risque sollicitent l’implication des autorités pour que la promesse donnée par le chef de l’État Félix Tshisekedi sur l’alignement de tous les médecins se matérialise. 

En RDC, la prime de risque que touche un médecin du secteur public est supérieure à son salaire : 660$ contre 110$ en moyenne. 
La prime de risque comme son nom l’indique est une prime payée aux médecins dans l’exercice de leur métier. Leur métier les expose à plusieurs risques de contamination  alors qu’ils ont l’obligation de soigner les patients. 

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *