Aujourd'hui :24 February, 2020
7sur7

Kinshasa : Voici le saut-de-mouton que le chef de l’État n’apprécie pas 

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, comme promis, effectué une visite d’inspection le jeudi 13 février 2020 dans quelques sites où sont construits des sauts-de-mouton à Kinshasa.

Le président de la République Démocratique du Congo a eu des explications sur l’état d’avancement des travaux auprès du directeur général de l’Office de Voirie et Drainage, (OVD), Benjamin Wenga.

Arrivé au site de construction du saut-de-mouton de Socimat sur le boulevard du 30 juin, le président de la République a suivi les explications de l’OVD sur la manière dont la régulation sera faite à la fin des travaux.

Benjamin Wenga a signifié que les véhicules qui passeront en bas seront obligés d’emprunter l’avenue de la Justice pour pouvoir tourner et revenir sur le boulevard du 30 juin. Une acrobatie que le chef de l’État n’a pas du tout appréciée.

« C’est pour ça que je n’ai jamais aimé le saut-de-mouton de cet endroit ici. Je n’ai jamais trouvé l’utilité de celui-ci parce qu’il complique la circulation. L’ambassade de France et les autres doivent aller d’abord par là et puis faire demi-tour. Or, en faisant ça c’est là que ça peut se compliquer pour eux », a dit le chef de l’État.

Cependant, le DG de l’OVD a fait savoir qu’il y a une deuxième possibilité qui consiste à aménager une autre route pour permettre aux véhicules de passer aisément en évitant le croisement du saut-de-mouton et atteindre directement Kintambo Magasin. Une option qui a plu au chef de l’État.

S’agissant de la durée des travaux de ce saut-de-mouton, il était prévu que les travaux soient clôturés au plus tard la fin du mois d’avril selon le chef de chantier. 

En outre, le DG de l’OVD a indiqué qu’ils ont connu du retard notamment à cause de l’autorisation de construire devant l’ambassade de France située aux alentours de ce saut-de-mouton. « L’autorisation ayant été obtenue, les travaux vont débuter de l’autre côté », a-t-il rassuré.

Plusieurs membres du gouvernement ont accompagné le président Tshisekedi au cours de cette visite d’inspection, à l’instar du vice-premier ministre des Infrastructures et Travaux Publics Willy Ngoopos, du ministre des Finances Sele Yalaghuli et celui de la Communication et des Médias Jolino Makelele.

Outre les membres du gouvernement, le gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka et le directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, étaient aussi présents.

Pour rappel, il s’agit d’une deuxième visite d’inspection du président de la République après celle effectuée le 17 juillet dernier où il s’était s’imprégné de l’état d’évolution de tous les travaux. 

Au total, 10 sauts-de-mouton doivent être érigés à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État. Sur les 7 qui sont en cours de construction, seul celui de Kinsuka Pompage (Ngaliema) est à ce jour achevé selon l’OVD.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant