Aujourd'hui :23 October, 2019
Koffi Olomide

Koffi Olomide après interdiction de diffusion de ses ​​​​​​​8 chansons : « Le Congo ne mérite pas une commission de censure »

8 chansons de l’artiste Koffi Olomide ont été censurées en date du 13 septembre 2019 d’après une lettre de la Commission nationale de censure des chansons et spectacles transmise à des chaînes des radios et télévisons.

D’après la Commission de Censure sous tutelle du ministère de la justice, ces chansons n’ont pas obtenu « les autorisations requises ».

Parmi les tubes interdits de « diffusion » et de « présentation » figure la célèbre chanson « la femme de quelqu’un » chantée par Singuila. 

Pour la Commission nationale de Censure, le patron de l’orchestre Quartier Latin ne s’est pas présenté aux « invitations » lui adressées et qualifie ces actes de « manque de civisme et de considération de la part de l’artiste
qui paraît être récidiviste dans ce genre de comportement », a-t-elle souligné

Du côté de l’artiste, l’on soutient que la commission de censure devrait être supprimée.
 
« Le Congo ne mérite pas une commission de censure », a-t-il déclaré dans une interview accordée à l’Agence France Presse. 

Il a demandé au président Félix Tshisekedi de se pencher sur la question en dénonçant « l’abus du pouvoir » de la commission. 

Ce n’est pas la première fois que les chansons de Koffi soient censurées. En 2015, son album « 13e apôtre » avait été visé. 

Ange Makadi Ngoy

Source : 7sur7.cd

Share