Aujourd'hui : 7 April, 2020

Kongo-Central : le CNCEIB tire la sonnette d’alarme sur la menace de déforestation dans le Mayombe


La réserve de biosphère de Luki dans la forêt de Mayombe présente un tableau sombre. C’est ce qui ressort d’un point de presse tenu lundi 17 février à Matadi par la Coalition Contre l’exploitation du Bois d’Oeuvre (CNCEIB) en collaboration avec Action Communautaire pour le Développement Durable (ACDD). Ces structures qui militent contre la déforestation interpellent les autorités qui facilitent l’abattage des arbres.

Après avoir effectué une visite dans cette forêt, ces structures ont compris que la forêt de Mayumbe subit l’exploitation exagérée des bois pour la fabrication de braise, meubles et autres.

 « Il est encore possible de lutter contre la déforestation. Question que toutes les parties impliquées dans la protection et la sauvegarde de la réserve de biosphère de Luki, de jouer pleinement leur rôle », a déclaré le secrétaire de la Coalition Contre l’Exploitation du Bois d’Oeuvre, Philippe Mbumba.

« Rôle qui consiste à éveil des consciences des tous pour contraindre les industries et certaines autorités du pays d’abattre les arbres, parfois de manière illicite. Parce que, les paysans ne sont pour rien concernant la déforestation, du fait qu’eux ils utilisent les bois morts et les branchages », a-t-il poursuivi.

Partant des thèmes retenus à savoir, la résilience climatique et combattre l’exploitation illégale des bois dans la réserve biosphère de Luki, le conseiller du ministre provincial de l’environnement, Ditona Panzu, qui a salué les efforts fournis par la Coalition dans la collecte des données, a rassuré l’assistance de l’implication de son ministère, dans la mise en application de la loi de 2014 portant conservation de la nature.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant