Aujourd'hui :18 September, 2020

Kongo-Central : les chauffeurs opérants entre Matadi et Kinshasa appelés à baisser les prix du transport


Les chauffeurs de taxis et taxi-bus opérant sur le tronçon Matadi-Kinshasa, ainsi que les différentes agences de transport de la ville de Matadi de cette même ligne sont appelés à baisser les prix de transport. Cet appel du maire de la ville de Matadi Me Pathy Nzuzi, après la ronde effectuée dimanche 30 août, fait suite au maintien jusqu’à ce jour du prix exorbitant fixé par ces agences pendant l’état d’urgence. 

En bravant expressément la mesure du chef de l’Etat relative à l’isolement de Kinshasa à d’autres provinces y compris à celle de Kongo-Central, les chauffeurs des taxis de la ligne Matadi-Kinshasa fixaient le prix de ce déplacement clandestin à 50 mille FC (25 USD) par passagers, révèle le maire de Matadi.   

Parmi les raisons qu’ils avançaient figurent : la réduction du nombre des passagers suite à la propagation de la covid-19, et le pot de vin qu’ils remettaient aux agents de l’ordre commis à la frontière entre Kinshasa et le Kongo-Central pour une traversée aisée, poursuit-il.   

Depuis la levée de l’état d’urgence sanitaire le 03 juillet, le maire de la ville de Matadi déclare avoir constaté qu’en lieu et place de de 24 mille FC (12 USD) que l’on payait dans les agences de voyage  avant le confinement, le montant a galopé jusqu’à 30 000 FC (15 USD). Pour les taxis, de 28 000 à 35 000 FC (17.5 USD). Et pourtant le nombre des passagers est redevenue à la normale comme avant le confinement.   Aux récalcitrants, le maire de Matadi a promis des sanctions. 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :