Aujourd'hui :21 September, 2020
7sur7

Kwango : L’exécutif provincial veut bénéficier comme d’autres provinces des fonds humanitaires de la RDC

L’exécutif provincial du Kwango plaide pour la prise en compte de cette « jeune province », toujours ignorée dans les priorités de Fonds Humanitaires de la République Démocratique du Congo.

Plaidoyer fait à travers une note adressée au coordonnateur national du Fonds Humanitaire de la RDC (FH-RDC), dont la copie est parvenue à 7SUR7.CD, mercredi 15 juillet 2020.

Cette note de plaidoyer présente un tableau sombre des urgences du Kwango susceptibles d’être prises en compte.

« Le Kwango a été toujours omis dans la priorité de FH-RDC pourtant il est au rouge. D’où cependant l’importance de : Mener de séance de sensibilisation sur les méfaits du mariage précoce ; installer, former et doter de matériels aux bureaux de monitoring de protection dans les frontières Angolo-Congolaises et assister les enfants refoulés de l’Angola trouvé à Popokabaka et Kasongolunda », fait-il savoir.

En outre, Le plaidoyer de Léopold Kangulumba présente dans le secteur de l’éducation un tableau alarmant, présenté comme suit :

– Moins de 10% d’écoles primaires sont en matériaux durables.

– Il y a des difficultés d’accès à un enseignement de qualité vue que toutes les conditions ne sont réunies.

– Insuffisances de manuels didactiques dans quasiment toutes les écoles primaire et le manque des latrines et installations hygiéniques dans des écoles d’où le besoin d’en construire et équiper ces écoles.

Le secteur de santé signale :

– Des problèmes d’approvisionnement de centre de santé en médicaments essentiels ;

– L’absence des moyens pour la prise en charge de cas de malnutrition ;

– Le besoin de renforcer la surveillance épidémiologique ;

– La Redynamisation du Programme Élargi de Vaccination puis le doter de chaine de froid ;

– Et, la vulgarisation des actions et gestes essentiels en nutrition.

Il sied par ailleurs de souligner que du secteur de la sécurité en passant par l’eau, l’hygiène et l’assainissement jusqu’à la protection dans cette province, l’état est également vulnérable, si l’on en croit le plaidoyer du gouverneur.

« Les zones de santé frontalières de l’Angola ont renseigné au quotidien la présence des refoulés d’Angola dont 432 personnes pour le week-end du 20 au 21 juin 2020. Voici une raison de plus de notre plaidoyer pour l’alignement du kwango dans les priorités de FHRDC », conclu le gouverneur Léopold Kangulumba.

Rolly Mukiaka Say, à Bandundu

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :