Aujourd'hui :13 December, 2019

Le potentiel : « Accident au Kongo Central : Fatshi annule son voyage au Japon »

Revue de presse du lundi 21 octobre 2019

Les journaux parus ce lundi reviennent sur l’accident qui a fait au moins 30 morts non loin de Mbanza Ngungu.

Un grave accident routier a eu lieu dimanche 21 octobre au Kongo Central, précisément au croisement de la route menant à N’Kamba et la nationale numéro 1. L’on dénombre provisoirement 31 morts et 18 blessés, rapporte Le potentiel.

Ce drame a contraint le président de la République à annuler son déplacement prévu pour le Japon où il devrait assister à l’intronisation de l’empereur, note le journal.

Le Président de la République a instruit le gouverneur intérimaire du Kongo Centra, Marcel Matumpa, de se rendre d’urgence à Mbanza-Ngungu et d’organiser les secours d’urgence en faveur des blessés hospitalisés, indique pour sa part L’Agence congolaise de presse (ACP). Quant aux morts, il lui a été demandé de prendre les dispositions requises afin qu’ils soient identifiés et enterrés dignement avec le concours du gouvernement central, ajoute l’agence.

Il y a lieu de signaler que l’autorité provinciale du Kongo Central s’est présentée à l’hôpital de Nsona-Nkulu ainsi qu’au lieu du sinistre, pour faire le constat et transmettre à la présidence de la République toutes les informations utiles, rapporte Le Phare.

Selon des témoins de l’accident, un bus en provenance de Lufu a connu une défaillance de son système de freinage au moment de la descente de la colline communément appelée Dilombele, au quartier Loma, explique le tabloïd.

Dans un message de condoléances, Joseph Kabila, Président honoraire de la RDCa présenté ses condoléances « les plus attristées » au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au peuple congolais tout entier, et particulièrement aux familles frappées par « ce douloureux événement », indique 7sur7.cd.

Félix Tshisekedi est attendu à Mbanza-Ngunu (Kongo central) ce lundi 21 octobre, annonce Actualite.cd. Il va partager sa peine avec les blessés et leurs proches suites au grave accident de circulation qui a fait une trentaine de mort la nuit de samedi à dimanche, ajoute le site web.

Le CLC dans les rues de Kinshasa

Dans un autre registre, les médias kinois reviennent sur la marche du CLC pour dénoncer la corruption et l’impuissance de la justice.

Cette marche pacifique du CLC devrait se tenir le samedi 19 octobre mais elle a été postposée après discussions avec l’Hôtel de ville qui lançait le même jour, son vaste programme contre l’insalubrité, rappelle Cas-Info.ca.

Dimanche 20 octobre, la coordination de cette structure catholique a dévoilé les itinéraires de son action qui partira de tous les coins de Kinshasa. Plusieurs points de rassemblement ont été retenus, ajoute le site web.

Dans un communiqué, les Laïcs protestants de l’Eglise du Christ au Congo(ECC) affirment qu’ils soutiennent toute initiative citoyenne de revendication pacifique en rapport avec la lutte contre la corruption et l’impunité, fait remarquer Actu30.info.

« Nous organisons une marche très décentralisée. Il faudra que nous nous habituions à des marches civilisées. N’imaginez pas que chaque fois qu’il y a marche, il faut nécessairement qu’il y ait de la violence », a expliqué Isidore Ndaywel è Nziem, coordonnateur du CLC à Actualite.cd.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant