Aujourd'hui :22 September, 2020

Le Potentiel : « Fausse alerte : Le parquet général de la Gombe dément avoir convoqué Martin Fayulu et Théodore Ngoy »

Revue de presse de ce mercredi 9 septembre 2020

La presse dans son ensemble revient sur ce qui peut être qualifie d’une Fausse vraie ou vraie fausse convocation de Martin Fayulu et Théodore Ngoy par le parquet général de Kinshasa/Gombe

D’après Le Potentiel, « Plus de peur que de mal. » Alors qu’une convocation aux allures régulières a circulé sur les réseaux sociaux, depuis le lundi 7 septembre 2020, visant deux candidats malheureux à la présidentielle de décembre 2018, Martin Fayulu et le Pasteur Théodore Ngoy, des sources fiables du secrétariat du Parquet de la Gombe ont nié avoir établi cette double convocation. Une version confirmée par des sources sécuritaires qui auraient, par ailleurs, déjà contacté Martin Fayulu pour lui dire qu’il ne fait l’objet d’aucune convocation, rapporte le journal.

« C’est visiblement un fakenews sorti des officines qui ont tenté d’attirer l’attention de l’opinion publique sur ces deux acteurs politiques », poursuit le journal.

Néanmoins précise le potentiel, une chose est certaine, Martin Fayulu et Théodore Ngoy font l’objet d’une plainte de la part d’une association après avoir déclaré que le chef de l’État Félix Tshisekedi est passible de « haute trahison » pour violation de la Constitution après la nomination de nouveaux magistrats à la Cour constitutionnelle.

Forum des as pour sa part rapporte que le Parquet dit ignorer l’invitation qui a circulé sur les réseaux sociaux.

« Emise le lundi dans la soirée et largement relayée par les réseaux sociaux, cette convocation, qui a suscité une avalanche de réactions à Kinshasa comme en province, a été tardivement remise en cause par des sources judiciaires. D’où, la controverse sur l’authenticité même de ce document » souligne le quotidien.

 

La mise au point du parquer relance le débat sur la fiabilité des réseaux sociaux, tout ce qui défile n’étant pas parole d’évangile. Mais dans le cadre du printemps judiciaire en cours, il y a une jurisprudence de nature à redonner quelques crédits à ces autoroutes d’information. C’est par ces réseaux sociaux que l’opinion a appris l’interpellation de Vital Kamerhe. C’est par la même voie que les Congolais ont appris l’interpellation de nombre de mandataires. Et donc fort de cette jurisprudence, la tentation était forte de créditer ces réseaux sociaux.

 

QUESTIONNEMENT : « Au cas où cette convocation serait vraie, qu’est-ce qui expliquerait cette brusque volte-face à la veille du Jour-J ? Pourquoi ce rétropédalage au lendemain de violents soulèvements des partisans de Fayulu qui, hier encore, ont brûlé des pneus dans la capitale pour manifester leur colère et promis d’accompagner leur leader ce mercredi au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ? » s’interroge Forum des as

 

Enfin sur le même sujet, Cas-info.ca rapporte les propos de Steve Kivwata un proche de Adolphe Muzitu qui estime que « le parquet a reculé. Il a eu peur de la colère populaire. »

Les proches de Martin Fayulu se disent surpris de l’annonce faite par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe au sujet de la convocation de leur leader.

« Déjà ça chauffait ce soir à Masina. La colère est grande, pas d’intimidation. La population était très mobilisée pour accompagner son président élu ce mercredi à la justice. Nous sommes surpris de ce volteface de la justice. Si la cause était fondée, ces invitations authentiques ne seraient remises en cause par cette même justice », a dit Steve Kivwata cite par Cas-info.ca

 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :