Aujourd'hui :23 September, 2020

Les sénateurs de la RDC appellent leurs collègues américains à un partenariat « franc et constructif »

Les Sénateurs congolais appellent leurs collègues américains à un partenariat « franc et constructif fondé sur le respect strict des conventions diplomatiques ». « Autant nous nous interdisons d’interférer dans les affaires intérieures d’autres pays, en particulier les États-Unis, autant nous sommes en droit d’attendre de ce pays un comportement réciproque », note la Commission des Relations extérieures du Sénat de la RDC, dans une correspondance parvenue samedi 22 août à Radio Okapi.

Présidée par la sénatrice Francine Muyumba, la Commission des Relations extérieures du Sénat de la RDC dit réagir à la lettre d’un groupe de sénateurs américains, du 17 août dernier, faisant allusion aux questions concernant la sécurité, la gouvernance et la lutte contre la corruption, adressée au Secrétaire d’État et au Trésor américains.

La Commission des Relations extérieures du Sénat de la RDC dit tout de même apprécier les « recommandations visant à renforcer la coopération institutionnelle entre les deux États, notamment en matière d’amélioration de la gouvernance, de la garantie de la sécurité et de la lutte contre la corruption.

Elle indique que le Sénat congolais travaille assidûment à travers une législation forte, ainsi qu’un contrôle parlementaire rigoureux et permanent pour l’amélioration des conditions de vie du peuple congolais.

La Commission des Relations extérieures du Sénat de la RDC s’inquiète par ailleurs de l’inattention des États partenaires de la RDC, sur les questions sécuritaires, notamment aux frontières avec certains pays où s’observe une recrudescence de l’insécurité.

Les sénateurs congolais disent, dans cette correspondance, à leurs homologues américains que le Président Felix Tshisekedi poursuit l’œuvre de son prédécesseur, qui a facilité, pour la première fois depuis l’indépendance, l’alternance pacifique au sommet de l’Etat en 2019.

Dans une lettre transmise 17 août 2020 au secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin et au secrétaire d’État, Mike Pompeo, des sénateurs américains ont encouragé l’administration de Donald Trump à apporter son aide au Président Félix Tshisekedi « pour réduire la corruption de haut niveau de manière significative, la mainmise sur l’Etat par l’ex président Joseph Kabila et ses acolytes et les violences systématiques commises par les forces de sécurité d’Etat et leurs intermédiaires armés dans l’est du pays. »

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :