Aujourd'hui :19 September, 2020
Photo : Droit tiers

Lomami/EXETAT : La perception illicite des frais supplémentaires dénoncée dans certains centres de passation à Kabinda

L’administrateur adjoint chargé des questions politiques, administratives et coutumières a, au cours d’un entretien accordé à la presse mardi 8 septembre 2020, dénoncé la perception des frais supplémentaires pendant la passation de l’Examen d’État (EXETAT), édition 2019-2020 dans le territoire de Kabinda, en province de Lomami.

François Kalembue Nshala indique que ce mouvement continue à être observé par plusieurs parents dans les centres Ngombe Nyama, Mulemayi et Kamende Mission, dans la sous-division provinciale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Kabinda 3.

« Certains parents se plaignent pour les dépenses engagées en vendant même leurs champs de maïs et forêts pour payer les frais de E13 de 5.000 à 20.000 FC, participation au français oral et jury 3.000 à 6.000 FC, organisation matérielle 20.000FC par élève alors qu’ils sont payés par l’État. Je demande à tout celui qui aurait touché à cet argent illicite des parents de le restituer avant la fin de ces épreuves », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs dénoncé les antivaleurs qui existent dans le secteur éducatif, tout en menaçant de saisir le procureur général près la Cour d’appel de Lomami pour une suite favorable de ce dossier.

Il sied de rappeler que les frais de participation à l’examen d’État ont été fixés à 71.000 francs congolais par le gouverneur de la province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo, via un arrêté sans autre frais supplémentaires.

Socrate Tshimanga, à Lomami

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :