Aujourd'hui : 4 August, 2020
7sur7

Lomami : « Il n’ y a pas eu détournement de salaires des enseignants à l’Université de Mwene-ditu » (comité de gestion)

Dans une mise au point faite à la presse locale, le mercredi 08 juillet 2020, les enseignants de l’Université de Mwene-ditu (UMD), réunis au sein des associations du personnel académique, scientifique et administratif ont fustigé le tribalisme et la médiocrité qui caractérisent certains détracteurs bien identifiés au sujet de la gestion de cette institution publique.

D’après le chef de Travaux, Roger Musasa Matanda, les rumeurs sur le présumé détournement de salaires des enseignants émanant des personnes malintentionnées qui visent à saboter tous les efforts fournis par le comité de gestion ayant à sa tête, le professeur ordinaire et recteur, Jean-Paul Mbwebwe Kalala.

« Au regard du dossier relatif à la première tranche de manque à gagner reçu du gouvernement central et évalué à 12 000 000 FC, cet argent a servi à l’acompte de l’achat du bâtiment administratif car l’Université de Mwene-ditu n’avait aucun problème à ce qui concerne les honoraires des professeurs voir celui de la prime locale des enseignants », a déclaré Roger Musasa.

Concernant la nomination de Monsieur Célestin Tunda Ya Kasende comme chef de travaux à l’UMD, il a précisé que ce n’est pas le comité de gestion de qui nomme les chefs de Travaux. Sa nomination avait respecté la procédure normale au ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

« Pour ce qui est de la qualité de l’enseignement, il faut rappeler que depuis 2016, après l’avènement de l’actuel comité de gestion, l’Université de Mwene-ditu compte à ce jour : 12 professeurs,48 Chefs de Travaux et de nombreux assistants », a-t-il souligné.

Il sied de rappeler que la Dynamique pour le Développement de l’Espace Kanyok « DDEK », une organisation de la société civile, avait dans un communiqué de presse daté du weekend dernier demandé au procureur général près la Cour d’Appel  de Lomami, d’ouvrir une enquête pour établir les responsabilités sur le présumé détournement de salaires du personnel de l’Université de Mwene-ditu, versés par le gouvernement central à titre de manque à gagner mais qui ne sont jamais arrivés aux destinataires.

Socrate Tshimanga, à Lomami

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :