Aujourd'hui : 6 April, 2021

Mbuji-Mayi : 1 500 élèves sensibilisées contre les mariages précoces chez les mineures


Plus de mille cinq cents (1 500) élèves de 3 écoles secondaires de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental ont participé lundi 14 décembre aux activités de lancement de la campagne de lutte contre les mariages et grossesses précoces. 

Cette manifestation a été organisée par la division provinciale du Genre, Famille et Enfant avec l’appui financier du ministère du Genre, et le Fonds des Nations pour la population (UNFPA).  

« Nous sommes dans une province où les mariages d’enfants sont une monnaie courante. Nous avons d’abord préféré montrer aux filles que c’est vous qui êtes les premières victimes », a fait savoir Michel Kibondu, chef de division provinciale du Genre, Famille et Enfant. 

Pour sa part, la Coordonnatrice au programme national de santé de l’adolescent (PNSA), Elisabeth Akesolenga, s’est appesantie sur les conséquences des grossesses précoces : 

« Nous prônons sur l’abstinence totale et nous voyons le changement de comportement. » 

Quelques élèves ont remercié les organisateurs pour cette sensibilisation. Blandine Odia du Lycée Mukaji wa Tshitembu a promis de mettre en pratique la matière apprise. 

« Je vois des jeunes filles âgées de 15 ans, elle a déjà un enfant. Elle commence à souffrir. On est venu éveiller notre esprit afin qu’on ne puisse pas tomber dans de telles conséquences. Ça ruine la vie », a-t-elle reconnu. 

La campagne de sensibilisation contre les grossesses précoces a commencé par la caravane motorisée sur la ville de Mbuji-Mayi. Après avoir effectué le tour de la ville avec la fanfare, plus de 1 500 filles des lycée Mua Djadi, Mukaji wa Tshitembu, et de l’Institut Kalundu ont été réunis dans la salle de la maison de la femme au site PMKO, pour une sensibilisation contre les mariages et grossesses précoces. 

Avant de lancer cette campagne, Lievin Mbuyamba, ministre provincial du Genre, Famille et Enfant ad intérim a indiqué que le gouvernement provincial n’est pas disposé à négocier autour des violences faites à l’égard de la femme et de la jeune fille.  

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :