Aujourd'hui : 2 July, 2020
7sur7

Modernisation du Sénat : ODEP et GREM appellent à un  »audit complet » pour violation de la loi sur la passation des marchés publics 

À travers un communiqué conjoint parvenu à 7SUR7.CD ce mardi 5 mai 2020, l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) et le Groupe de Réflexion et d’Échanges sur les Marchés publics en RDC (GREM asbl) ont indiqué qu’ils étaient favorables à un audit complet car les travaux de modernisation des bureaux du sénat n’ont pas respecté la procédure de passation des marchés publics. 

Pour ces deux structures spécialisées dans la gestion des finances publiques, cet audit doit se faire par la Cour des comptes. Pour notamment identifier  l’entreprise titulaire du marché, d’après elle. 
Cette identification permettra d’établir deux choses :

1. Ses liens capitalistes ou autres avec les membres du bureau du sénat ; 

2. Ses capacités professionnelle, technique et financière à exécuter ledit marché.

ODEP et GREM font remarquer que l’absence du budget pour le marché dans la loi des finances et le souci de moderniser les locaux du sénat ne sont pas un motif valable pour privilégier l’attribution de gré à gré » prévu à l’article 42 de la loi numéro 10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics. 

Elles précisent en outre que cette démarche constitue un obstacle rendant irrégulière la passation dudit marché en vertu de l’article 6 point 3 et 4 de la même loi. 

Pour les deux Ongs, ces travaux ne sont justifiés par aucune urgence impérieuse de la force majeure nécessitant une intervention immédiate. 

Elles déplorent le fait que « le préfinancement tant vanté de ces travaux » ait été fait par « une entreprise dont la dénomination n’est pas connue à ces jours ». 

Les travaux de réfection de la chambre haute du parlement constituent la pierre d’achoppement entre la sénatrice Bijoux Goya, qui a demandé des explications quant à ce, et le président du sénat Alexis Thambwe Mwamba. 

Le marché est évalué à 4 millions $ alors que le budget d’investissement du sénat est de 2.8 millions $. Par ailleurs,  d’autres sénateurs font observer que l’hemicycle avait fait l’objet d’une rénovation par le président Léon Kengo. 

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :