Aujourd'hui :19 September, 2020
7sur7

Mwene-ditu : Un mouvement Tshisekediste exige la démission du maire après la répression de la marche de l’UDPS contre R. Malonda

Le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT), coordination provinciale de Lomami exige la démission du maire de la ville de Mwene-ditu suite aux dégâts survenus lors de la manifestation de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la centrale électorale par l’Assemblée nationale.

Dans un entretien accordé à 7SUR7.CD, vendredi 10 juillet 2020, le coordonnateur provincial intérimaire de cette plateforme membre de la coalition Cap pour le Changement (CACH), indique que c’est l’autorité urbaine  qui aurait donné l’ordre aux éléments de la police d’empêcher cette marche. 

« Le maire de la ville avait bien autorisé cette marche pacifique mais à notre grande surprise, la police a perturbé le déroulement en créant des désordres surtout avec le lancement des gaz lacrymogènes et causé aussi des actes de vandalisme face à une population non armée. Les policiers ont violemment frappé beaucoup d’enfants lors de cet accrochage. Nous attribuons la responsabilité au maire de la ville qui doit adosser les conséquences. Nous exigeons sa démission dans un bref délai sinon d’autres actions seront envisagées sur terrain »,a déclaré Charles Kasenga.

Pour sa part, le maire de la ville de Mwene-ditu, Fidelie Kabinda Mutonji, dit avoir interdit la marche pour respecter l’ordre donné par sa hiérarchie.

Il sied de rappeler que plusieurs personnes dont des policiers ont été blessés, jeudi 09 juillet, lors de cette marche initiée par le parti présidentiel pour exiger le retrait de l’entérinement de Ronsard Malonda par la chambre basse du parlement.

Socrate Tshimanga, à Lomami

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :