Aujourd'hui :15 August, 2020
7sur7

Nord-Kivu : La société civile dénonce la perception d’une taxe illégale par une autorité coutumière qui sert à financer un groupe armé à Nyiragongo

Le secrétaire administratif de la chefferie de Bukumu, en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu, qui est également chef de ladite chefferie par intérim est accusé de perception des taxes illégales pour financer une rébellion en gestation dans le Nyiragongo.

D’après la société civile locale qui a alerté 7SUR7.CD le vendredi 1er mai 2020, une des taxes est la « taxe de droit coutumier », perçue actuellement sans aucune nomenclature ni traçabilité. Seul le chef de la chefferie légitime est autorisé à la percevoir en toute légalité, selon la même source.

« C’est une taxe qui n’a rien à voir avec la caisse publique. L’argent entre dans les poches et ça finance un groupe armé. Vous savez on a toujours alerté sur la formation d’un groupe armé chapeauté par un certain Pascal Shamboko, et maintenant cet homme a aussi sa propre taxe qu’il perçoit sur terrain. Nous ne voulons plus de cette taxe car c’est une propriété privée », a déclaré à 7SUR7.CD, Samson Buunda acteur de la société civile locale.

Cette structure citoyenne fustige également la persistance, par cette autorité coutumière, de percevoir des taxes sur les produits agricoles.

« Il continue à faire payer les taxes sur les produits de première nécessité. Au niveau de l’abattoir de Munigi, les commerçants continuent à payer des taxes pourtant suspendues par le gouvernement », alerte la société civile.

Saisi par la population, Jean-Bosco Sebishimbo, ministre provincial de l’intérieur et sécurité s’est rendu sur place pour s’imprégner de la situation et trouver des pistes de solution. Il a promis que le dossier sera débattu à la prochaine réunion du conseil des ministres.

Glody Murhabazi, à Goma

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :