Aujourd'hui : 6 August, 2020
7sur7

Nord-Kivu : Plus de 3.000 déplacés de guerre sans assistance humanitaire à Kanyabayonga

Plus de 3.000 civils devenus déplaces de guerre suite à l’activisme rebelle dans le sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu) sont sans assistance humanitaire dans la commune de Kanyabayonga. La plupart ont fui le village Kateku qui, depuis mercredi dernier, fait face aux attaques à répétitions entre deux factions des miliciens Maï-Maï.
 
Le cri d’alarme est fait à 7SUR7.CD ce samedi 9 mai 2020 par la société civile locale. Elle précise que certains d’entre lesdits déplacés proviennent de l’ouest de Kanyabayonga, sur la route Butembo-Goma.

« Il y a beaucoup de déplacés de guerre à Kanyabayonga. Les déplacés proviennent de différents milieux surtout dans l’ouest de Kanyabayonga. C’est notamment à Kateku, Kyambuli. Ils fuient les affrontements de deux groupes des Maï-Maï. Aujourd’hui, nous venons d’enregistrer 3273 déplacés de guerre à Kanyabayonga. Que le gouvernement vienne en aide parce qu’ils sont en train de passer la nuit à la belle étoile », a déclaré Dunga Alex, acteur de la société civile de Kanyabayonga.

L’est de la République Démocratique du Congo fait, depuis plusieurs années, face à l’activisme rebelle. De nombreux villages du territoire de Lubero connaissent une insécurité sans précédent entretenue par des Maï-Maï. 

Le chef de l’Etat, Félix Atoine Tshisekedi, a toujours insisté sur la reddition desdits miliciens pour la pacification de la République Démocratique du Congo.

Joël Kaseso, à Butembo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :