Aujourd'hui :28 September, 2020

Nord-Kivu : situation humanitaire dégradante à Ufamandu


La zone de Ufamandu, au Sud du territoire de Masisi, à une soixantaine de kilomètres à l’Ouest de Goma (Nord-Kivu) est frappée par une crise humanitaire de grande ampleur depuis maintenant 5 mois.

C’est depuis le mois d’avril 2020 que des affrontements opposent, de manière répétitive, les maï-maï du groupe Union des Patriotes pour La Défense du Congo (UPDC) de Maachano, Bahati Kapasi et Bilikoliko, et leurs alliés Kifuafua, notamment contre les FARDC, dans les groupements Nyamaboko et Ufamandu. 

Pour le président du conseil local de la jeunesse de Ufamandu, Donatien Kibuya, des dizaines de villages autour de Remeka, dans Ufamandu 1er, par exemple, ont déjà été pillés et dépossédés à plusieurs reprises de leurs habitants. Si certains de ces habitants déjà appauvris retournent progressivement dans leurs villages, nombreux sont ceux qui restent en déplacement. Il plaide pour leur assistance humanitaire d’urgence. 

 « Le 25 de ce mois, les déplacés de Kitshanga ont été servis par le ministère des actions humanitaires, on voulait demander que les groupements Ufamandu 1er, Ufamandu 2, Kinene, Nyamaboko 1er et 2, que cette population aussi soit servie de cette aide humanitaire. Aussi, qu’il y ait l’accélération du processus de démobilisation de ces groupes armés, parce que, là où il y a la guerre il y a toujours les déplacements et pertes des vies humaines », a-t-il indiqué.

Le dernier incident sécuritaire en date dans la zone est intervenu jeudi 27 août, dans le groupement voisin de Nyamaboko. Un accrochage entre les FARDC et les maï-maï UPDC a fait plusieurs victimes civiles dans un centre de passation d’Examen National de Fin d’Etude Primaire (TENAFEP) dans le village Katanga. 

Source : www.radiookapi.net

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :