Aujourd'hui :18 October, 2019
7sur7

Nord-Kivu : Voici le portrait de Jean-Paul Kahindo, directeur de cabinet du gouverneur

Né en 1972 dans une famille modeste en ville de Butembo (Nord-Kivu), baptisé catholique en 1982 à la paroisse Maboya, marié et père de 2 enfants à ce jour du 27 septembre 2019,  Jean-Paul Kahindo Mareghani est l’actuel directeur de cabinet du gouverneur de la province du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita.

En 1984, il termine ses études primaires à l’école primaire de Maboya située à 20 kilomètres de la ville de Butembo et à 30 Km de Beni avant d’être admis à l’actuel institut Lwanzururu en 1986 où il a obtenu son diplôme d’Etat en Sciences Commerciales  et Administratives en 1990.

Pour poursuivre son cursus scolaire, Jean-Paul Kahindo Mareghani s’est ensuite fait inscrire en 1991 à l’Université Catholique de Graben où il a commencé en Sciences Politiques et Scientifiques avant de poursuivre avec la faculté des Sciences Economiques dans laquelle il a obtenu son diplôme de licence en 1997 et a été président du comité estudiantin.

Étant étudiant, il a œuvré pendant quelques temps comme « journaliste amateur » à la radio Butembo sous les auspices de monsieur Kawaki, un mentor qui lui a fait confiance et a fait de lui le rédacteur en chef du desk français.

Quelques mois après l’obtention de sa licence, il a été recruté dans une entreprise étatique œuvrant à Kinshasa, où il a commencé sa vie professionnelle. En 1999 il est parti en France où il n’avait aucune famille, aucune connaissance mais a bien vécu et y a suivi plusieurs formations qui lui ont ouvert la porte au groupe Lagardère, groupe média dans lequel il a travaillé pendant plus 10 ans dans la partie édition comme diffuseur de presse dont un dernier poste dans cette entreprise, à l’aéroport de Roissy Charles de Gaule.

En 2012, il a décidé d’embrasser une autre carrière professionnelle en créant une structure personnelle de la sous-traitance dans le domaine de BTP. Son business n’a pas marché comme il l’espérait, il s’est décidé de rentrer en RDC, son pays natal.

Un retour au pays marqué par le début de la vie politique

Il est rentré à Kinshasa avec une grande délégation qui avait pour objectif d’investir dans le contrôle technique.
De son retour au Congo, il s’est réjoui d’avoir entamé des contacts « très riches » avec des grands décideurs du pays, parmi lesquels, celui qui était à l’époque gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qu’il considère comme « un géant qui lui a accepté parmi les siens et fait de lui son conseiller en matière de sécurité ». Il a rendu hommage à ce pays qui est pour lui, « un grand espace des grandes possibilités ».

Aujourd’hui, il se retrouve au poste de chef de cabinet du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita qui a succédé Julien Paluku après 12 ans à la tête de la province du Nord-Kivu.
Un poste qui est pour lui, « une grande responsabilité, un poids sur les épaules, auquel il espère donner le meilleur de lui-même pour accompagner la philosophie et la vision d’un autre géant qui est Carly Kasivita ». Il souhaite que les bénéficiaires de ses services comme directeur de cabinet voient en lui « un serviteur ».

Jean-Paul Kahindo Mareghani, est aussi un activiste attaché à l’écologie, il défend l’égalité hommes-femmes, il est un homme ouvert attaché à la cohabitation pacifique des peuples.

Face au constant d’un problème « de communautarisme et de repli identitaire » dans la société congolaise en générale et du Nord-Kivu en particulier, avec une impression de voir que certains congolais n’ont pas confiance les uns envers les autres, Jean-Paul Mareghani invite les congolais à se faire confiance mutuellement et qu’ils se considèrent plus comme des êtres humains que des membres des communautés, « sans renier le droit à l’appartenance ethnique », en exploitant positivement cette appartenance au lieu de l’utiliser comme une arme.

Glody Murhabazi

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *