Aujourd'hui : 3 August, 2020
7sur7

P. Nkanga à Fayulu : « si J. Kabila était venu pour balkaniser la RDC, il n’aurait pas œuvrer à réunifier un pays qui était déjà divisé »

Le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, (ECIDÉ), continue d’alerter l’opinion congolaise sur les velléités de balkanisation de la RDC. 

Lundi dernier lors de son point de presse, Martin Fayulu a accusé l’ancien chef de l’État Joseph Kabila d’en être l’instigateur principal à hauteur de 55% sur l’échelle de 100%.

En réaction, Patrick Nkanga, membre du bureau politique du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), estime que les accusations de ce membre du présidium de LAMUKA contre leur autorité morale sont infondées et qu’il aborde ce sujet de manière « maladroite » et « théâtrale » au point où l’on ne peut lui accorder du crédit. 

« Le sujet de la balkanisation est sérieux mais il est abordé théâtralement par Martin Fayulu. Avant 2006, ce pays était presque dans un état balkanisé. Quelqu’un [Joseph Kabila ndlr] qui vient travailler pour la balkanisation n’aurait pas oeuvrer à réunifier un pays qui était déjà divisé. S’il était venu tel que Martin Fayulu le dit, il aurait laissé le pays à l’état dans lequel il l’a hérité, ça c’est une chose. La deuxième chose, quelqu’un qui veut balkaniser ce pays, il n’aurait pas travailler si ardemment à doter nos forces armées des équipements et de la ressource humaine qu’il y a aujourd’hui. L’armée dans sa forme actuelle qui a combattu les M23 et les forces négatives qui nous attaque, ce n’est pas une armée dont le président Kabila a hérité. C’est une armée qu’il a façonnée sur le plan technique, armement, ressources humaines et même sur son ossature opérationnelle. Tout ça ne vont pas dans le sens d’attester les faits tenus par Martin Fayulu. C’est pour ça qu’on dit que c’est théâtrale parce qu’il enlève le sérieux qu’on devrait accorder à ce sujet », a-t-il déclaré à 7SUR7 ce mardi 14 janvier 2020. 

L’ancien président de la jeunesse du PPRD pense qu’en ce moment les acteurs politiques de toutes les obédiences devraient taire leurs divergences et faire bloc derrière les institutions de la République et les forces loyalistes qui sont engagées dans la traque des rebelles dans l’Est du pays. 

« Malheureusement Martin Fayulu est dans la politisation de tout », a regretté P. Nkanga. 

Dans la foulée, il balaie d’un revers de la main l’argument mis en avant par Fayulu sur la décentralisation comme élément déclencheur de la balkanisation, en affirmant que celle-ci est une volonté de la Constitution. 

Cette prise de position de P. Nkanga est subsidiaire à celle du secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary qui avait, lors de son allocution à l’occasion de la cérémonie d’échange de voeux avec les cadres du parti le 8 janvier dernier, dénoncé les politiciens en mal de positionnement qui font de la souffrance et des tueries des populations de Beni, un fonds de commerce. 

Merveil Molo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :