Aujourd'hui :20 October, 2019

RDC : A Mwene-ditu, les inspecteurs exigent 7000 à 10.000FC à chaque élève finaliste pour le contrôle de son dossier

Les inspecteurs de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, “EPST” de la ville de Mwene-ditu dans la province de Lomami exigent à chaque élève de la sixième des humanités de toute option confondue le paiement de 7000 à 10 000 francs congolais avant la vérification de leurs dossiers.

D’après les témoignages recueillis ce vendredi 11 octobre 2019,ces inspecteurs baptisent cette pratique dans les écoles publiques ou privées comme droit de vérification.

” Les inspecteurs nous exigent par élève 7000 à 10000FC avant le contrôle de notre dossier sous l’influence du chef d’établissement. Ils disent que c’est leur droit de vérifier et sans la présence de l’ argent rien ne doit être fait“, témoigne un élève d’une école de la place, qui a requis l’anonymat.

De son côté, le maire de la ville de Mwene-ditu Fidelie Kabinda a,dans un communiqué publié le jeudi 10 octobre dernier porte à la connaissance du public que le contrôle des dossiers des élèves finalistes de l’enseignement primaire, secondaire et technique est gratuit et s’effectue sans aucun frais dans sa juridiction.

Daniel Ilunga

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *