Aujourd'hui :21 September, 2020
7SUR7

RDC : Accusé de xénophobie, Félix Kabange Numbi se dit victime d’un « montage mensonger »

Le député national, Félix Kabange Numbi, qualifie d’un coup monté les accusations de xénophobie portées contre lui. 

Contacté par 7SUR7.CD, ce jeudi 10 septembre 2020, l’ancien ministre de la santé s’est insurgé contre Georges Kapiamba et son ONG Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) pour l’avoir accusé à tort. 

« Des propos mensongers, des montages détournant mon échange avec la presse font tenir à ACAJ et Kapiamba Georges des accusations éhontées. Ne pouvaient-ils pas vérifier l’authenticité de ce qu’ils dénoncent à mon sujet ?», s’est interrogé Félix Kabange Numbi.

Cet élu du Front Commun pour le Congo (FCC) a appelé, par ailleurs, le responsable de l’ACAJ à s’inscrire dans les principes de l’État de droit.

« Je refuse d’aller dans le sens de ceux qui choisissent de mener un combat à deux vitesses. ACAJ et Georges Kapiamba doivent s’inscrire dans les principes de l’Etat de droit et dénoncer systématiquement les anti-valeurs. Cela peu importe l’origine », a-t-il conclu. 

Et de poursuivre : «Je n’ai pas d’autres déclarations à faire face à ce montage mensonger.»

Pour rappel, mardi 08 septembre dernier, voulant fustiger les comportements des membres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) lors des meetings tenus notamment à Lubumbashi et dans d’autres villes du haut Katanga, le député national Kabange Numbi avait déclaré : « Chacun a un chez soi, ici dans l’espace Katanga, c’est chez Joseph Kabila Kabange. Nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne, allez faire vos histoires où vous voulez mais quand vous venez ici, respecter les gens que vous trouvez. Et lorsque nous vous trouvons en train de faire tout un meeting pour injurier le pauvre Joseph Kabila Kabange qui, à 45 ans a accepté d’abandonner le pouvoir, et l’alternance a bénéficié à l’UDPS, est un manque de respect, ça, nous ne tolérerons plus et plus jamais. C’est un message que nous donnons et nous disons que nous avons averti. », avait-il mis en garde. 

Au lendemain de cette déclaration décriée sur la toile, le coordonnateur de l’ACAJ a menacé, dans une interview à 7sur7.CD,  de saisir la justice au cas où Kabange Numbi ne présenterait pas des excuses publiques ou refuserait de retirer ses propos. 

Roberto Tshahe

Source : 7sur7.cd

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :