Aujourd'hui : 6 July, 2020
7sur7

RDC-Affaire 100 jours : 15 jours après le délai légal de détention, les indices « sérieux » de  culpabilité de Kamerhe  n’ont pas encore été prouvés (Proches) 

Les proches du directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe, ont affirmé que les indices « sérieux » de culpabilité de ce dernier dans le détournement de deniers publics n’ont pas encore été prouvés depuis sa détention à la prison de Makala dans le cadre des travaux de 100 jours du président Tshisekedi. 

Dans une note parvenue à 7SUR7.CD ce vendredi 24 avril 2020, ils alertent sur la détérioration de l’État de santé du président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), alors que « l’on cherche toujours les indices sérieux de détournement de deniers publics ».

« Qui veut éliminer Vital Kamerhe, même physiquement, après l’échec d’une arrestation hyper médiatisée mais qui n’a jamais pu apporter la moindre preuve des accusations ? », s’interrogent-ils.

Depuis l’ouverture de cette enquête, plusieurs responsables des entreprises publiques chargés de réaliser les travaux y compris ont été interpellés et détenus à la prison de Makala.

Ils sont soupçonnés de détournement de fonds alloués pour l’exécution des travaux des 100 jours d’urgence. À deux reprises, la demande de mise en liberté provisoire  a été refusée à Vital Kamerhe.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :