Aujourd'hui :26 September, 2020
7sur7

RDC – Affaire Prime de risque : Des médecins s’insurgent contre toute manipulation pour des « fins politiques »

Des médecins, notamment ceux faisant partie du Collectif des Médecins du Congo, ont manifesté ce samedi 18 juillet 2020 devant l’hôtel du gouvernement, à Kinshasa, pour dire non à la « politisation de la corporation médicale » en République Démocratique du Congo. 

Dans leur mémorandum déposé au ministère de la santé à l’issue de leur sit-in, ces bouses blanches disent « compatir » avec leurs confrères et consœurs qui sont frappés par cette « situation difficile ».

Cependant, ils rappellent que l’économie de la RDC est « fortement » touchée par la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19. Malgré cela, soulignent-ils, le ministère de la santé a fourni des efforts pour aligner à la prime de risque plus de 6000 professionnels de santé cette année. D’où, leur indignation face aux manifestations anti-Longondo organisées mercredi dernier devant l’immeuble intelligent. 

« …Malgré cette situation mondiale inédite, nous avons vu des efforts fournis à travers des ateliers multiples qui ont abouti à l’élaboration d’une liste cristallisée et programmée de plus de six mille médecins à primer en 4 paliers cette année. Ainsi, au regard de la situation mondiale et de l’évolution du dossier de la prime, le Collectif des médecins congolais s’insurge contre toute manipulation pour des fins politiques afin de retarder et torpiller à nouveau la mécanisation des primes des médecins », lit-on dans ce mémo. 

Et d’ajouter : « Ce système malhonnête et corrompu qui continue à perpétrer les antivaleurs était énergétiquement combattu au vu de tous par le nouveau ministre de la santé. C’est ce qui a conduit à l’élaboration d’une liste objective sus citée (avec plus de 7000 médecins) en respectant les critères établis par tous ». 

Par ailleurs, ils appellent le premier ministre, Sylvestre Ilunga, à veiller à ce que les responsabilités du rôle de chaque ministère soient établies pour « trouver une solution rapide et pérenne, car l’établissement des listes incombe au ministère de la santé, celle de la paie aux ministères du budget et des finances sous la conduite du chef du gouvernement ».

Pour rappel, le ministre de la santé avait, pour cette année 2020, aligné 7.723 médecins à la prime de risque, en raison de 1500 par trimestre. Faute des moyens financiers, le gouvernement de la République a décidé de la réduction de ce nombre de 1500 à 800. Cette décision a fait l’objet des manifestations cette semaine dans la ville de Kinshasa et à l’intérieur du pays. 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :