Aujourd'hui : 7 April, 2020
7sur7

RDC – ANTC  : « On a fait tout ce qu’on pouvait pour aider le chef coutumier à se sentir fort avec  la loi promulguée en 2015 ( Mwami Munongo Godefroid) 

En marge de l’ouverture le lundi 03 février à Kinshasa de l’assemblée générale extraordinaire de l’alliance nationale des chefs coutumiers du Congo, le président sortant de cette structure est revenu sur ce qu’a été son bilan de près de 15 ans à la tête de cette organisation.

 » Nous avons essayé de faire de notre mieux car c’est vraiment difficile avec toutes les cultures qu’on a, les sensibilités et les ingérences politiques de manière permanente, ça été difficile de gérer le pouvoir coutumier mais néanmoins, il était facile de collaborer avec les chefs surtout ceux qui ont grandi dans la cour, qui ont été initiés comme nous, nous avons pu faire les tournées à travers la République, installer les comités provinciaux, aller même au-delà de l’Afrique parler du développement parce qu’il fallait changer la mentalité, on a fait tout ce qu’on pouvait pour aider les chefs à se sentir forts avec la loi sur le statut des chefs coutumiers promulguée par le président Kabila en 2015 et surtout les redevances minières des sociétés minières qui sont dans nos entités qui nous aident à nous développer finalement parce qu’à chaque fois, il fallait que la province décide et Kinshasa entérine maintenant c’est nous-mêmes qui décidons et qui entérinons », a expliqué Mwami Munongo Godefroid

Sans l’avouer tout haut, le président sortant de l’ANTC a également réussi sous son mandat à garder l’unicité de cette structure en dépit des tentatives de dédoublement initiées par ceux qui n’ont pas voulu observer et respecter les statuts qui régissent cette structure.

Mais qu’a cela ne tienne, Mwami Munongo Godefroid assure que les chefs coutumiers en pères de famille ne vont pas leur fermer la porte d’autant plus que certains d’entre eux ont amorcé des procédures de rapprochement avec leurs pairs.

S’agissant de la faible représentativité de la femme, Mwami Munongo estime que cela est dû au caractère local de la coutume.

Sauf imprévu, c’est ce mercredi que sera connu le successeur de Mwami Munongo Godefroid à la tête de l’ANTC.

Elysée odia

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant