Aujourd'hui :26 September, 2020
Photo droit tiers

RDC-CENI : Les députés de LAMUKA appellent le chef de l’État à ne pas investiture R. Malonda « au risque de se faire complice d’un acte de haute trahison »

Dans une déclaration ce vendredi 3 juillet 2020 au palais du peuple à Kinshasa, les députés nationaux de l’opposition (LAMUKA ndlr) sont montés au créneau pour fustiger l’entérinement par le bureau de l’Assemblée nationale de la candidature de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Par ailleurs, les élus de l’opposition appellent le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à ne pas investiture Ronsard Malonda au risque d’être complice d’un acte qui peut être considéré comme la haute trahison.

« Les députés nationaux de l’opposition invitent le chef de l’État à ne pas cautionner cette forfaiture en investissant ce soit-disant président de la CENI au risque de se faire complice d’un acte constitutif de haute trahison », a déclaré Chérubin Okende qui a lu la déclaration.

D’après les élus nationaux de l’opposition, la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda n’a pas compétence d’entériner la désignation d’un président de la CENI de manière isolée.

Dans la foulée, ces élus du peuple disent désavouer Jeanine Mabunda et le bureau de l’Assemblée nationale pour « leurs actes de forfaiture répétée qui remettent en cause leur esprit républicain et leur sens de civisme ».

Bien avant les députés de l’opposition, leurs collègues du groupe parlementaire CACH ont également appelé le président de la République Démocratique du Congo à ne pas signer l’ordonnance portant investiture de Ronsard Malonda.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :